Home Chili GUIDE COMPLET POUR VISITER L’ÎLE DE PÂQUES – EXPLORATION EN TERRE MÉCONNUE.

GUIDE COMPLET POUR VISITER L’ÎLE DE PÂQUES – EXPLORATION EN TERRE MÉCONNUE.

written by Voir le monde avec toi 27 mars 2019
GUIDE COMPLET POUR VISITER L’ÎLE DE PÂQUES – EXPLORATION EN TERRE MÉCONNUE.

Après une longue traversée de l’océan pacifique, nous sommes arrivés à « Rapa Nui » plus connue sous le nom de l’île de Pâques. Cette île du bout du monde était notre destination fantasmée depuis des années. On avait rêvé de voir de nos propres yeux les moaïs, ses colosses de pierre volcaniques qui se dressent un peu partout sur l’île et qui semblent jouer un rôle de protection sur ces terres mystiques.

“Il est, au milieu du grand océan, dans une région où l’on ne passe jamais, une île mystérieuse et isolée ; aucune autre terre ne gît en son voisinage et, à plus de huit cents lieues de toutes parts, des immensités vides et mouvantes l’environnent. (…) il m’en est resté le souvenir d’un pays à moitié fantastique, d’une terre de rêve.” Pierre Loti.

Je vous propose dans cet article de vous raconter notre voyage sur l’île de Pâques et de vous donner des conseils pour organiser le vôtre.

guide-ile-de-paques

1. Où se trouve l’île de Pâques ?

Dans l’avion de Auckland à Santiago, on cherche l’île de Pâques, ce tout petit point perdu au milieu de l’océan. Pour y arriver, il n’y a que la solution aérienne et deux options : prendre un vol depuis Santiago du Chili ou depuis Tahiti en Polynésie Française. Quand on pense au Chili on pense évidemment à l’Amérique du Sud, au pacifique, à la cordillère des Andes… mais il faut savoir que Rapa Nui fait elle aussi partie du pays.

Même si théoriquement ici on est donc au Chili, l’île nous a semblé beaucoup plus proche culturellement de la Polynésie que de l’Amérique Latine : dans la langue locale (le Rapa Nui) encore parlée aujourd’hui, dans le folklore et dans les traits de visages des habitants de l’île. C’est d’ailleurs les polynésiens, ces grands navigateurs, qui colonisèrent les premiers Rapa Nui, il y a des siècles. On atterrit à l’aéroport de Mataveri accueillis avec des colliers de fleurs et de la musique vahiné. On est tout de suite dans l’ambiance et prêt à partir percer les mystères qui entourent cette île…

guide-ile-de-paques

2. D’où viennent les moaïs ?

Ce sont ces statues géantes, uniques sur la planète, que les voyageurs du monde entier viennent observer en tentant de percer le mystère de leurs origines. Quelle foi inépuisable a poussé les habitants d’une si petite île à construire des statues aussi grandes et en aussi grand nombre ? Que représentent t’elles ? des rois, des héros, des dieux ? et surtout comment et pourquoi les habitants de l’île de Pâques se sont-ils tués à la tâche pour construire ces chefs d’œuvres ? On a avancé toute sorte d’hypothèse mais inutile de chercher trop loin … depuis la nuit des temps les religions et les cultes ont toujours eu assez de puissance pour asservir les hommes.

Les moaïs seraient les chefs des temps passés. Ils tournent le dos à la mer pour veiller sur les vivants. Ils ont un immense pouvoir même après leurs morts et ils sont vénérés. Il y aurait plus de 1000 statues sur l’ensemble de l’île. Ils sont placés sur des plateformes qu’on appelle ici des « ahu » d’où ils protègent la terre. L’ahu le plus fantastique se trouve à l’est de l’île et s’appelle « Ahu Tongariki ».

À faible distance des moaïs de Tongariki, on discerne sur le flanc de la montagne d’innombrables masses de pierre. C’est le volcan Rano Raraku qui a fourni la roche dans laquelle sont taillés les moaïs. Il suffit de grimper jusqu’au pied des falaises pour découvrir la carrière d’où furent tirées les statues géantes de l’île de Pâques. On peut y voir des dizaines de statuts inachevées, seulement ébauchées ou cassées avant même d’avoir pu être acheminées jusqu’au site où elles devaient se dresser. Personne ne saura sans doute jamais comment ces statues furent transportées du volcan aux plateformes où elles reposent aujourd’hui.

guide-ile-de-paques

Je vous rassure, il y a plein de suppositions qui sont faites sur le mode de transport de ces géants. Pour certains, on faisait rouler les statues allongées sur des rondins de bois. Pour d’autre et c’est sans doute l’explication la plus plausible, les moaïs « marchaient ». Je m’explique : il suffisait de les balancer de droite à gauche avec des cordes pour les déplacer et les faire avancer doucement : un peu de la manière où on déplace un frigo !
S’il demeure tant de mystère autour de ces moaïs, c’est parce que la population a presque disparu au 18èmesiècle, ne laissant derrière elle que des moaïs renversés de leur plateforme, puis laissés à l’abandon pendant plus de 200 ans avant d’être restaurés.

guide-ile-de-paques

3. Que faire sur l’île de Pâques – nos conseils

Maintenant que vous en savez plus sur les moaïs passons à la découverte de l’île. Pour visiter Rapa Nui il faut acheter obligatoirement un ticket d’entrée en vente à l’aéroport.Le ticket coute 80$ et il est valable pendant 10 jours. Il donne accès à tous les sites de l’île en illimité à l’exception des deux sites phares : le village d’Orango et le volcan Raraku. Ce ticket est comme un passeport. On doit le garder sur soi et un gardien du parc est susceptible de le vérifier et d’y déposer un tampon. Les sites sont ouverts de 8h à 20h tous les jours.

On vous dresse ci-dessous un récapitulatif des lieux incontournables :

  • Hanga Roa, l’unique ville de Rapa Nui et l’Ahu Vai Uri (visite illimitée)

Hango Roa est par définition incontournable puisqu’il n’existe qu’une seule ville sur l’île de Pâques. On y trouve les hôtels, les campings, les restaurants, les loueurs de voitures et de vélos et on peut venir voir chaque soir le superbe coucher de soleil sur l’Ahu Vai Uri. C’est le seul endroit de l’île où on peut voir le soleil se coucher derrière les moaïs.

guide-ile-de-paques
  • Ahu Tongariki, le meilleur spot pour venir admirer le lever du soleil (visite illimitée)

Il s’agit du plus grand Ahu de l’île de Pâques ! 15 moaïs se dressent face à nous dont le plus gros qui pèse à lui seul 84 tonnes. Le spectacle est vraiment magique. C’est le site le mieux conservé de l’île puisqu’il a été entièrement rénové par les japonais ces dernières années.

guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
  • Le volcan Rano Raraku, la carrière des moaïs (1 seule visite)

C’est le site le plus incroyable de l’île et aussi l’endroit le plus mystérieux. Il n’est accessible qu’une seule fois alors prenez votre temps. On y découvre dans la roche du volcan comment les moaïs ont été sculptés et façonnés par l’homme. On trouve ces géants de pierre aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du volcan. L’ancien cratère héberge aujourd’hui un lac. On a l’impression que la carrière de moaïs a été évacuée en urgence et il flotte comme un air d’inachevé en voyant certaines statues couchées et encore reliées à la roche. Je ne vous en dis pas plus…

guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
  • Anakena, la seule plage de l’Île de Pâques / Ahu Nau Nau (visite illimitée)

À notre arrivée sur le site, nous sommes complétement ébahis… une plage d’un bleu cristallin en toile de fond et six moaïs dressés fièrement au premier plan, dont 4 avec un chapeau ! Magnifique !

guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
  • Musée anthropologique de Rapa Nui (compris dans le billet d’entrée)

Il existe un petit musée sur l’île et c’est par là que devrait commencer votre visite de l’île de Pâques afin de mieux comprendre l’histoire et la culture Rapa Nui. On peut facilement y passer 2h. Les panneaux d’informations sont rédigés en anglais et en espagnol mais un petit livre en français est disponible gratuitement à l’accueil pour vous aider à traduire les informations.

  • Le village d’Orongo et le volcan Maunga Terevaka (1 seule visite)

Situé dans le Sud-Ouest de l’île, Orongo est un petit village de 53 maisons où a eu lieu pendant longtemps la cérémonie de l’Homme-Oiseau, un culte vénéré par les habitants de Rapa Nui après celui des moaïs. C’est une partie de l’histoire de l’île de Pâques qu’on ne connaissait pas du tout ! Pour résumer, un jour, les habitants de l’île ont laissé tomber leur vénération des moaïs et se sont tournés vers un nouveau culte venu de Polynésie. Le principe de cette cérémonie était le suivant : chaque tribu désignait un des hommes pour participer à une compétition. Chaque concurrent devait nager le plus vite possible jusqu’à l’îlot de Motu Nui pour récupérer l’œuf du Manutara (oiseau migrateur). Le premier à le ramener devenait « Homme Oiseau » pendant 1 an. Il devait assurer la paix entre les clans et gouvernait l’île.

guide-ile-de-paques
  • La poste de Hanga Roa !

N’oubliez pas d’aller faire tamponner votre passeport à la poste pour avoir un souvenir à vie !

4. Quelle est la meilleure période pour visiter Rapa Nui ?

Il n’y a pas vraiment de saison à privilégier ou à éviter puisqu’on retrouve sur l’île quasiment le même climat toute l’année.

La meilleure période serait de visiter l’île de Pâques pendant le festival Tapati qui a lieu chaque année les 10 premiers jours du mois de février. Le but de ce festival est de conserver la culture et les traditions Rapa Nui. L’inconvénient c’est que les prix explosent pendant cette période et vous ne serez sans doute pas les seuls à en profiter.

Nous avons visité l’île de Pâques au début de mois de novembre où se tient chaque année le festival « Mahana O Te Reo », une fête qui a pour but de promouvoir la langue Rapa Nui au sein de la communauté. Ce festival est organisé chaque année par les enseignants et les écoliers de l’institution Lorenzo Baeza Vega. Nous avons sans doute trouvé par hasard la meilleure alternative pour découvrir l’île de Pâques !

guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques

5. Combien de jours rester sur l’île de Pâques ?

Nous sommes restés sur Rapa Nui pendant 6 jours et c’était parfait, ni trop ni pas assez. L’atmosphère sur l’île est cool et on a vraiment envie de prendre son temps pour découvrir ces trésors du bout du monde. D’ailleurs, il est dommage à mon sens de venir jusqu’ici pour ne rester que 2/3 jours. Les billets d’avion sont relativement chers donc profitez-en ! Il y a beaucoup à explorer et on a largement de quoi faire en 1 petite semaine ici. Vous n’aurez peut-être pas la chance d’y revenir donc pensez-y en planifiant votre voyage…

guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques

6. Comment se déplacer sur l’île ?

Il y a plusieurs moyens pour vous déplacer sur l’île. Pour notre part nous avons loué une voiture pour visiter les sites les plus éloignés et nous avons aussi beaucoup marché. Les alternatives sont la location d’un vélo ou la réservation d’un tour en cheval…

Si vous souhaitez louer une voiture, on vous conseille de trouver éventuellement des co-voitureurs pour partager les frais (50 euros en moyenne par jour). On a visité tous les sites du nord-est de l’île en 1 journée avec Mylène et Patrice, 2 tourdumondistes suisses rencontrés la veille en randonnée. Si vous souhaitez assister au lever du soleil sur l’ahu Tongariki, l’option voiture est la meilleure solution car c’est à 30 minutes de la ville !

Les routes sont en bon état et il est très facile de conduire sur l’île. Pour la location de voiture, il n’y a qu’un modèle de voiture, une sorte de petit 4×4 tout terrain ! Toutes les agences de location de voiture et de vélo se situent dans la rue principale de Hanga Roa.

On vous encourage aussi à visiter l’île à pied. C’est le meilleur moyen de sentir son atmosphère et son côté magique. On a fait une belle randonnée de Hanga Roa jusqu’au nord de l’île en marchant au bord des falaises. On est aussi partis à pied du village pour aller visiter Orongo et le volcan Maunga Terevaka.

guide-ile-de-paques

7. Où dormir, où manger sur l’île ?

Dormir sur l’île sans dépenser une fortune sera sans doute le défi le plus grand à relever durant ce voyage. On vous conseille de réserver en avance vos logements et de ne pas attendre le dernier moment. Il y a plusieurs options pour vous loger sur l’île – de la moins cher à la plus onéreuse – : camping, auberge de jeunesse (dortoirs, chambres privées), airbnb, hôtel.
Nous avons logé au camping « Tipanie Moana » et avons payé la somme de 23 euros par jour pour 2 personnes. On nous a fournis une tente et 2 matelas de sol. Il est possible aussi de louer des sacs de couchage mais comme nous avions les nôtres, nous ne leur avons pas demandé. L’esprit de cet endroit est très sympa parce qu’ici, on est chez des locaux qui ont aménagé leur jardin pour louer des espaces « tentes ». Ils ont aussi créé des chambres privées et dortoirs. On avait accès aux douches (chaudes) et à la cuisine commune qui nous a permis de faire de belles rencontres (Samuel et Florine).

>> Retrouvez ici plus d’hébergements à Hanga Roa, la seule ville de l’île de Pâques

Si je vous parle de la cuisine commune c’est parce que ce dernier point est fondamental pour ne pas dépenser trop d’argent sur l’île. On vous recommande de faire quelques courses à Santiago avant de partir et d’acheter tous les produits qui vous seront nécessaires pendant votre séjour sur Rapa Nui (pain de mie, thé, café, pates, riz, sauce tomate, jambon sous vide…) Attention vous ne pouvez pas emporter de fruits et légumes dans l’avion ! Tout coûte beaucoup plus cher sur l’île donc si vous avez un petit budget pensez-y !  Il y a 1 petit supermarché sur place et des superettes pour acheter fruits, légumes et produits frais.

Même si on avait un petit budget, on a testé un restaurant excellent qu’on ne peut que vous recommander pour ces succulents ceviche : Le Makana

8. Quel budget prévoir ?

guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques
guide-ile-de-paques

Rapa Nui, cette petit île perdue au milieu de l’océan pacifique, dégage vraiment quelque chose de mystique ! Les moaïs ont conservés leurs pouvoirs, leurs mana et leurs secrets même après des siècles ! Si on commence à en percer ses mystères, elle éveillera encore longtemps l’imagination, la curiosité et la soif de connaissances des hommes car elle est plus que tout autre, de l’étoffe dont on fait les rêves.

You may also like

22 comments

Emma 28 mars 2019 - 10 h 23 min

Je ne savais pas que l’île de Pâques appartenait au Chili. Bon en réalité je ne m’étais jamais posé la question, mais ça me surprend quand même haha Ce voyage a un certain coût mais il a l’air d’en valoir largement la peine. Dommage que ce soit si loin de tout !

Reply
Voir le monde avec toi 28 mars 2019 - 12 h 48 min

C’est vrai que cette île est vraiment au bout du monde et très isolée… Mais quel endroit ! A visiter une fois dans sa vie 🙂

Reply
Mandy 28 mars 2019 - 11 h 58 min

Parfait cet article ! Ça a l’air joli, et ces moaïs sont tellement intriguant 🙂 J’ai lu récemment qu’ils pensaient savoir à quoi servaient les moaïs : a signifier les points d’eau. En effet, il semblerait qu’ils aient été placés près de source d’eau (souterraine).
En tout cas c’est une île qui nous fait rêver aussi, et comme vous, tant qu’à aller jusque là-bas, autant y passer plusieurs jours !

Reply
Voir le monde avec toi 28 mars 2019 - 12 h 47 min

Merci pour cette info ! C’est interessant ! J’ai hâte d’avoir votre retour sur cette île mystique ! c’est pour bientôt 🙂

Reply
laurie antocicco 28 mars 2019 - 14 h 00 min

Très chouette article ! le festival devait être super à en voir les photos 🙂 C’est vrai qu’il faut y réfléchir à deux fois et ne pas y aller pour une durée trop courte. On a fait le choix de ne pas y aller car malheureusement nos dates correspondaient au festival Tapati et comment dire, les prix en last minute étaient un peu trop élevé à notre goût, mais un jour on ira ! Votre article nous le confirme =)

Reply
Voir le monde avec toi 1 avril 2019 - 23 h 17 min

Merci Laurie pour ton message ! J’espère que vous aurez l’occasion de visiter l’île de Pâques un jour à votre tour aussi.
On se voit bientôt à Lille 🙂
Sophie

Reply
Jessica 28 mars 2019 - 14 h 27 min

Bonjour, super article et bien détaillé. Pour mis être rendue début février, je me permets d’aviser les voyageurs comme nous sur un tout petit budget tour du monde que le ticket d’entrée à 80$ n’est pas une obligation. Pour sûr sans ce ticket certains sites clés ne sont pas accessibles mais beaucoup d‘autres sont en libre accès et tout aussi beau. Même si Rapa Nui est loin de chez nous le site est accessible et en vaut le détour.

Reply
Voir le monde avec toi 1 avril 2019 - 23 h 25 min

Merci Jessica pour ta précision.Tu as participé au festival Tapati ? Si oui, quelle chance 🙂
Concernant ce que tu dis … c’est vrai que le ticket n’est pas obligatoire et on peut voir beaucoup de choses sans. Cependant, de mon point de vue, c’est dommage de ne pas visiter la carrière de moaïs, le village de l’homme oiseau qui nécessitent ce pass / ticket. De plus, j’ose à croire et j’espère que l’argent sert à financer des restaurations, encourage l’économie locale…

Reply
Voyageuse compulsive 28 mars 2019 - 15 h 39 min

Super article !!
Merci pour toutes ces infos qui, on l’espère, nous servirons sans doute un jour puisque cette île est sur notre liste !!
Bonne après-midi

Reply
Voir le monde avec toi 1 avril 2019 - 23 h 26 min

Merci beaucoup pour ton petit mot ici !
J’espère que notre article te servira bientôt alors 🙂
A bientôt,
Sophie et Mano

Reply
Kikimagtravel 28 mars 2019 - 21 h 47 min

Génial j’ai appris un tas de choses !!! Je ne savais pas que les visites de certains sites étaient limités ! Je trouve ça chouette ! Je pense que l’escapade est à faire absolument quand on va au Chili ! Je me le note on sait jamais … un jour qui sait j’irais peut être !

Reply
Voir le monde avec toi 1 avril 2019 - 23 h 27 min

Merci Kiki pour ton petit passage ici.
Il flotte comme un petit air d’Ecosse aussi sur l’île de Pâques… Une île qui devrait donc forcément te plaire 🙂

Reply
Vai en vadrouille 28 mars 2019 - 23 h 49 min

Coucou! Je découvre votre blog après avoir vu cet article sur Twitter 🙂
Étant moi-même Polynésienne mais n’ayant pas encore eu l’occasion d’aller à Rapa Nui, j’avais envie de voir un peu à quoi ça ressemblait.
Je confirme le fait que Rapa Nui a une culture polynésienne. En fait, avant d’être rattachée au Chili, elle fait surtout partie du triangle polynésien, délimité donc par Rapa Nui, par Hawaii au nord et par la Nouvelle-Zélande (Aotearoa) au sud-ouest. Toutes les îles qui se trouvent dans ce triangle partagent la même culture, globalement la même histoire jusqu’à l’arrivée des explorateurs occidentaux, les mêmes croyances, la même langue d’origine, etc. D’ailleurs, tous les noms de l’article sont polynésiens (j’aurais par exemple tout compris même sans traduction ^^).
Voilà, c’était pour apporter quelques infos complémentaires à votre article qui donne déjà bien envie d’y aller 🙂
Merci pour la visite !

Reply
Voir le monde avec toi 1 avril 2019 - 23 h 31 min

Hello Vai ! merci pour ces informations complémentaires ! la culture polynésienne est facinante !
Je découvre par la même occasion ton blog qui est superbe et me suis abonnée à ton compte Instagram pour suivre tout cela de plus près 🙂
A bientôt,
Sophie

Reply
Sarah 29 mars 2019 - 9 h 06 min

Cet article est super intéressant et très complet, je me rends compte que je ne sais rien de l’île de Pâques à part les fameuses statues ! C’est beau de voir que la culture Rapa Nui est encore célébrée à travers ces festivals. J’espère avoir l’occasion d’y aller 🙂

Reply
Voir le monde avec toi 1 avril 2019 - 23 h 32 min

Hello Sarah,
Merci pour ton message. Comme toi j’ai été touché par l’importance de la transmission de la culture Rapa Nui aux générations futures.
Une culture et une île magnifique à préserver absolument !
A bientôt,
Sophie & Mano

Reply
Carmen 30 mars 2019 - 15 h 40 min

Merci pour cet superbe article! Je serai la dans 6 mois et j’a prevu de rester une semaine. J’ai hate, car moi aussi, j’ai reve de Rapa Nui depuis toute petite!

Reply
Voir le monde avec toi 1 avril 2019 - 23 h 33 min

Hello Carmen,
Je suis ravie pour toi ! Je suis sure que tu ne seras pas déçue au contraire..
Prends ton temps… essaye de te “perdre”, de marcher, pour ressentir les effets magiques de cette île.
Tu me raconteras 😉

Reply
Cosmic Sam 31 mars 2019 - 22 h 46 min

Tellement impressionnant! Les paysages sont magnifiques

Reply
Voir le monde avec toi 1 avril 2019 - 23 h 35 min

Hello Cosmic Sam !
Je suis d’accord acec toi, les paysages sont sublimes.. bruts, écorchés, mystiques !

Reply
Anne-Marie GALLON 3 avril 2019 - 13 h 43 min

Bonjour.

Je viens de lire votre article. Je serai sur l’île au mois de novembre ce qui devrait correspondre avec le Festival Mahana. J’ai trouvé la date du 04/11 pour cette année. Est ce bien ça ? Faut-il réserver ? Merci d’avance pour votre retour

Reply
Voir le monde avec toi 3 avril 2019 - 17 h 21 min

Bonjour Anne-Marie,

Oui je te confirme que c’était bien le 4 novembre. Pas besoin de réserver.
Les festivités dure toute la journée – possibilité de manger sur place
Si tu ne veux pas y rester toute la journée, tu peux y aller à partir du début d’après-midi (pour voir les ados et plus grands)
Bon séjour sur l’île de Pâques !

Sophie

Reply

Leave a Comment

Défiler vers le haut