Home Écosse 48h à Édimbourg

48h à Édimbourg

written by Voir le monde avec toi 7 juin 2017
48h à Édimbourg

 

Édimbourg est une ville d’un autre temps. Dominée par une forteresse perchée tout en haut d’une colline, elle a un caractère très singulier. Elle n’est semblable à aucune des autres capitales Européennes que nous avons eu la chance de visiter. En se baladant dans les ruelles étroites de la vieille ville médiévale, nous avons marché sur des siècles d’histoires, parfois cruelles, parfois mystiques… Nous étions envoûtés par ce décor. Les amoureuses et les amoureux des livres Harry Potter et des séries Outlander ou Game of Thrones se laisseront facilement ensorcelés…

Ce premier article sur l’Écosse est focalisé sur la ville Édimbourg. Nous y détaillons notre itinéraire sur 2 jours et les principaux points d’intérêts.

2 conseils avant de partir :

– en plus de notre article, n’hésitez pas à parcourir le site internet de l’office du tourisme qui est extrêmement bien fait (ici). Nous y avons trouvé une mine d’informations pour préparer notre voyage.
– emportez de bonnes baskets ! Construite sur des collines, cette ville possède de splendides points de vue mais il faut grimper…très très haut ! Et les rues pavées au-delà de leur charme font plutôt mal aux pieds 🙂

Jour 1
Visite guidée autour de « Royal Mile »

Nous avons débuté notre séjour par une visite guidée de la ville organisée par Neweuropetours. Cet organisme propose des visites de 2h gratuites et tout au long de la journée ! Nous souhaitions avoir une idée précise des richesses historiques de la ville et ne surtout pas passer à côté des légendes que la ville recèle. C’était une expérience inédite pour nous et une réussite. Nous avons appris de nombreuses anecdotes sur les us et coutumes des habitants (je vous laisse découvrir ce que signifiait le terme « Gardy Loo »). Le guide fournit des explications sur le doux mélange entre l’architecture gothique et romaine, sur les différentes héritiers d’Eiden’s burgh et termine la visite par le récit de contes et légendes plutôt effrayantes… Vous êtes libre de donner un petit billet à la fin du tour au bénévole si et seulement si cela vous a plu. C’est encore mieux que du satisfait ou remboursé !

Pour réserver votre visite, c’est par ici. Si vous êtes intéressé par l’expérience sachez que le concept est déployé dans 18 villes européennes. Si l’un d’entre vous a participé à l’une de ces visites, n’hésitez pas à partager votre expérience en commentaires (en Écosse où ailleurs).

Nous avons de notre côté passé 1h30 avec «Sabela », une espagnole mariée à un écossais, vivant dans la capitale depuis des années et passionnée par ce pays. La visite est en anglais mais cela est très facile à comprendre.

Cette visite se concentre principalement autour de « Royal Mile », la rue principale du centre ville historique d’Édimbourg qui commence au niveau du château de Castle Rock et se termine au Palais de Holyrood. L’artère compte plusieurs bâtiments emblématiques d’Édimbourg, de nombreux musées ainsi que d’innombrables boutiques, restaurants et pubs. Même si le Royal Mile est devenue très touristique, les nombreux édifices qui la bordent, témoignent d’un riche passé.

N’oubliez pas de vous aventurer dans les « closes » (des petits passages que l’on trouve un peu partout), l’atmosphère qui s’en dégage est unique et mystérieuse.

Si nous avons la chance de revenir à Édimbourg, nous approfondirons cette visite par la découverte des souterrains – une ville dans la ville !

Old Town

La « vieille ville » d’Édimbourg (Old Town) est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et se visite principalement à pied. Elle est articulée autour de son artère principale, le Royal Mile et est dominée par son château, posé sur un volcan éteint. Ce château est l’emblème de la ville et raconte à lui seul toute l’histoire du pays, construite autour du conflit anglo-écossais.

Nous avons tout d’abord emprunté Victoria Street et ses maisons colorées (alias le chemin de travers – pour les fans du sorcier le plus célèbre). Ensuite nous avons marché jusqu’à la Greyfriard Place. Sur la route, évidemment, je suis entrée dans « The Elephant House », le café où J.K. Rowling a écrit les deux premiers tomes d’Harry Potter. Par la fenêtre, on peut apercevoir, la George Heriot’s School. C’est sans doute cette école qui lui inspira Poudlard, l’école des sorciers 🙂

Greyfriard Place
Victoria Street
Victoria Street
The Elephant House

Durant ses pauses, J.K Rowling va se promener dans le cimetière de Greyfriars, cherchant l’inspiration pour le nom de ses personnages… Ainsi, vous pourrez vous « recueillir » sur la tombe de Thomas Riddell dont le nom complet est Tom Marvolo Riddle Voldemort… ou sur la tombe de William McGonagall qui rappelle certainement le personnage de Minerva McGonagall !

L’emblème de ce cimetière est la statue de Bobby, le chien le plus célèbre d’Écosse. C’est un petit skye terrier qui veilla la tombe de son maître pendant 14 ans. Il est le seul animal à avoir eu l’autorisation d’accéder au cimetière du fait de sa fidélité à son maître. C’est une histoire très connue à Édimbourg et le dimanche les habitants viennent souvent se recueillir avec leurs propres skye terriers auprès de la statue.

Attention quand même, le cimetière de Greyfriards est apparemment l’un des cimetières les plus hantés du monde !

Entrée du cimetière de Greyfriards
La célèbre statue de Bobby
Dans les allées du cimetière de Greyfriards
Tombe de Tom Riddle alias "celui dont on ne doit pas prononcer le nom" 🙂
Circus Lane & Dean village 

Pour sortir un peu des sentiers battus, nous sommes ensuite partis visiter le Dean Village.

Au cœur même d’Édimbourg, nous y avons trouvé un petit havre de paix au bord de la Leith River… Il s’agit en faite d’un ancien village de meuniers. Les moulins ne sont plus en activité, certains ont été transformés en appartements et le village est devenu une zone résidentielle. Dean Village ne compte aucun commerce, même pas un pub ! Autant dire que le quartier est d’un calme inattendu en pleine ville. On vous conseille de passer par le Circus Lane (la rue la plus mignonne d’Édimbourg) et d’emprunter le Water of Leith Walkway, une petite promenade au bord de l’eau qui vous amènera au Dean Village depuis le centre historique.

Dean village
Circus Lane
Circus Lane
Dean village
Dean village
Calton Hill

Enfin, on a terminé cette première journée en beauté (et avec plus de pieds), sur les hauteurs de Calton Hill, un des plus célèbres points d’observation de la ville.

On a été très surpris de découvrir que le monument national d’Écosse avait été construit sur le modèle du Parthénon d’Athènes. C’est en partie à cette similitude que la ville d’Édimbourg doit son surnom d’« Athènes du Nord ». En tout cas, la vue est superbe et les derniers efforts que nous avons fait pour monter la colline en valaient la peine 🙂

Monument national écossais
Monument national écossais
Monument national écossais
Vue en haut du Calton Hill
Jour 2
Arthur’s Seat 

De bon matin et avec un soleil radieux, nous avons fait l’ascension du Artur’s seat. Situé sur un volcan éteint, la colline du Arthur’s Seat (le siège d’Arthur) est le point culminant de la ville. La vue qui surplombe Édimbourg avec les Highlands à l’horizon est splendide. Arthur’s Seat est souvent mentionné comme pouvant être l’emplacement de Camelot, le château légendaire du roi Arthur et des chevaliers de la Table Ronde.

Deux itinéraires, partant du quartier de Holyrood permettent de grimper la colline. Le premier chemin est assez rocheux et escarpé mais l’autre chemin est plus long mais beaucoup plus accessible pour les sportifs occasionnels. Vous les apercevrez l’un et l’autre très distinctement au pied de la colline. Il faut compter environ ½ journée si vous souhaitez vous rendre à l’Arthur’s Seat à pied, faire la randonnée, vous poser un peu, redescendre et rejoindre le centre historique en remontant tout la Royal Mile.

Route vers le Arthur's Seat
Arthur's Seat
Vue en haut du Arthur's Seat
Château d’Édimbourg

Vous ne pouvez pas passer à côté de la visite du château le plus célèbre d’Écosse. Même si la vue la plus spectaculaire reste au pied de cet édifice, rentrer à l’intérieur est l’occasion de ressentir sa puissance et d’imaginer pourquoi ses assaillants n’ont jamais réussi à le conquérir…Vous avez accès aux geôles des prisonniers, à la salle de couronnement ou aux précieux bijoux de la reine. Il faut environ 2h pour faire le tour et 3h si vous prenez le guide audio. Un petit plus, si vous arrivez à 13h, il y a un coup de canon qui est donné tous les jours sauf le dimanche. Il commémore le coup de feu qui rappelait aux marins d’antan l’heure qu’il était. Le prix est d’environ 20€, ce qui reste raisonnable pour accéder à cette forteresse.

Le château
Princes Street Garden

Une fois la visite terminée, nous sommes descendus au cœur du « Princes Street Garden ». Ce parc public est situé entre la rue la plus commerçante d’Édimbourg : Prince Street et la colline de Castle Rock. S’il fait beau, je vous invite à vous relaxer « a couple of hours » dans le jardin, c’est définitivement ici que vous aurez la plus belle vue sur le château. Tous les habitants viennent ici pique-niquer ou se désaltérer le week-end, le midi et le soir. Pour les amateurs de shopping, vous trouverez votre bonheur sur Prince Street et l’occasion d’acheter des baskets si vous les aviez oubliés dans votre valise comme Mano 😊.

 

Vue sur le château depuis Princess Garden
Grassmarket

Vous trouverez sur cette place du marché historique de quoi découvrir la gastronomie locale ! Cette place remplie de pubs et de restaurants est toujours très animée. Tous les habitants semblent venir s’y retrouver pour déjeuner ou dîner. Nous avons-nous même mangé 3 fois sur cette place car les terrasses et l’ambiance y était très agréable. Nous avons goûté le fameux Fish & Chips, le Scotland Breakfast avec sa spécialité : le Haggis (panse de brebis), et évidemment bu d’innombrables pintes de bières… 😊


Quelques conseils pratiques pour 48 heures à Édimbourg 

➳ Pour réserver un billet d’avion, je vous conseille de passer par le site « Skyscanner », le meilleure comparateur de prix à mes yeux.

➳ Pour changer de l’argent (si vous êtes parisiens), la bonne adresse c’est le bureau de change CEN à côté de la gare de l’Est.

➳ Pour rejoindre le centre-ville Édimbourg depuis l’aéroport :

  • En tramway : 5£ (30 minutes de trajet environ)
  • En bus aéroport (Airlink ) :  4,50£ (40 minutes de trajet environ)

➳ Pour manger (pas trop chers) à Édimbourg, allez vous installer à la table d’un bon pub écossais

You may also like

11 comments

kiki 7 juin 2017 - 22 h 19 min

waouh!! C’est tellement magnifique ça me donne très envie d’aller sur Skyscanner et me prendre un billet pour Edimbourg haha, ce qui est assez atroce après GOT c’est que je n’ai jamais lu de livres HarryPotter haha je pense que des demain je vais être banni du groupe ….. XD enfin bref la ville me botte grave, j’ai adoré lire votre petit parcours et ça me servira surement un jour 🙂

Reply
Sophie 8 juin 2017 - 10 h 13 min

Hahahaha Kiki! non, nous n’allons pas te bannir du groupe mais par contre je serai très heureuse de t’offrir le premier livre d’Harry Potter pour ton anniversaire 🙂

Reply
2loverstravel 9 juin 2017 - 19 h 45 min

Ouawww franchement vous nous avez donner envie. On connaissait rien du tout de cette ville et jamais on aurait penser y aller. Alors Dean Village et Carlton Hill sont des endroits incroyables et beaux . Merci en tout cas pour ce magnifique article et très intéressant

Reply
Sabrina 9 juin 2017 - 20 h 09 min

Superbe article !!! Je songe à passer en Ecosse cet été et votre article m’a encore plus donné envie d y aller !

Reply
Lucie 10 juin 2017 - 14 h 16 min

Wahou !! Dire que j’ai vu la même ville mais’ vos photos renvoient une image si différente ! Elles sont magnifiques ! J’ai fait la visite guidée aussi mais avec l’accent écossais c’était pas évident à comprendre ! Gros coup de cœur pour Leith et Dean village c’était hors du temps cette ballade ..

Reply
Mandy des Boubous 20 septembre 2017 - 18 h 02 min

Magnifiques ces photos !! Ca me ramène à Edimbourg… Mais ce n’était pas le même ciel ! En novembre c’était gris, il faisait très froid dès que le soleil se couchait et on a eu droit à la fameuse pluie écossaise ! Mais j’ai quand même adoré, cette ville a un charme particulier.
On n’a pas prit Circus Lane, je crois, pourtant ça a l’air trop mignon !! Il faut qu’on retourne en Ecosse mais plutôt au printemps ou en été cette fois 🙂

Reply
Emmanuelle CM 12 novembre 2017 - 21 h 59 min

Je ne suis jamais allée en Ecosse mais ton article donne envie de visiter les lieux. Tes photos sont superbes !

Reply
Sophie 13 novembre 2017 - 10 h 05 min

Merci beaucoup Emmanuelle ! L’écosse a était mon plus beau voyage cette année ! J’espère qu’à ton tour tu pourras découvrir ce superbe pays !

Reply
sonia (mademoiselle vagabonde) 27 février 2018 - 15 h 45 min

Je prends enfin le temps de découvrir votre site…il est temps. Ma prochaine destination est Edimbourg et j’ai prévu de faire la visite guidée mais merci pour l’info de la visite gratuite car j’allais sortir mon porte monnaie.

Reply
Frenchy Trotters 3 mars 2018 - 18 h 32 min

Super ton article ça donne envie ! Nous partons fin avril en Ecosse et prenons note de tes precieux conseils !

Reply
Sophie 5 mars 2018 - 16 h 21 min

Génial ! vous nous raconterez ! Bon voyage !

Reply

Leave a Comment

Scroll Up