Home Écosse Roadtrip sur l’île de Skye

Roadtrip sur l’île de Skye

written by Voir le monde avec toi 19 janvier 2020
Roadtrip sur l’île de Skye

Nous avons découvert l’Écosse pour la première fois en 2017 et depuis ce jour-là, l’impression d’avoir ouvert la porte d’un royaume magique. Nous étions venus découvrir Édimbourg, la capitale écossaise, et la région du Loch Lomond, la porte d’entrée des Highlands. Coup de foudre absolu pour ce pays, ces paysages et son histoire. Nous nous étions fait une promesse, celle de revenir et de découvrir Skye.

Le temps a passé, nous sommes partis explorer le monde et c’est finalement le hasard* qui nous a ramenés sur ces terres enchantées.

Cette fois, nous sommes partis à la découverte de l’île de Skye : morceau de terre volcanique éclaté, pénétré de longs bras de mer et de multiples lochs, qui concentre toute la dramaturgie de l’Écosse ! On vous raconte dans cet article notre itinéraire de 4 jours et on vous parle aussi des endroits à ne pas louper sur la route. Bonne lecture !

*Le hasard fait parfois bien les choses, car nous devions initialement nous envoler pour l’Italie, mais à cause ou grâce à une grève des contrôleurs aériens italiens, nous avons dû changer nos plans au dernier moment et trouver une nouvelle destination. C’est comme ça que nous sommes revenus pour la deuxième fois en Écosse.

Skye
Skye

1. Informations pratiques

Quand partir ? 

Quelle est la meilleure période pour partir en Écosse ? C’est sans doute la première question à se poser quand on organise son voyage. Une chose est sûre, votre aventure en terre écossaise est indéniablement liée à la météo qui se caractérise par son imprévisibilité et son humidité !

On vous rassure, il ne pleut pas sans arrêt. On a eu lors de notre premier voyage, des journées très ensoleillées (au mois de mai), et une météo plus changeante (au mois d’octobre) ou on a connu toutes les saisons dans une même journée. Cependant, le temps varie aussi beaucoup d’un endroit à un autre. Il y a beaucoup plus de vent et de pluie sur les îles et sur les côtes en général que dans les terres.

Personnellement, nous recommandons de visiter l’Écosse du mois de mai au mois d’octobre pour pouvoir bénéficier des conditions optimales. L’été est la période idéale, mais c’est aussi à ce moment-là qu’il y a le plus de touristes.

Skye

Comment y aller ?

Le meilleur moyen pour arriver en Écosse est de réserver un vol Easyjet depuis la France jusqu’à Édimbourg, la capitale du « pays » * – durée moyenne de vol : 1h50, sans escale. Dans vos recherches, je vous invite aussi à vérifier les prix d’un vol vers Glasgow, la seconde plus grande ville d’Écosse, porte des Highlands.
*Attention, ici je parle d’un pays, mais l’Écosse fait partie de la Grande-Bretagne et si autrefois elle était indépendante aujourd’hui elle fait partie de l’union britannique.

Easyjet propose des horaires vraiment très adaptés pour les personnes qui souhaitent se rendre en Écosse pour quelques jours et rentabiliser leurs temps de voyage. On trouve très facilement, par exemple, des billets avec un départ tôt le matin et un retour tard le soir pour des tarifs très compétitifs. Attention cependant à bien anticiper vos réservations, surtout pour les ponts du mois de mai.

Si vous êtes dans un format de voyage plus long, vous pouvez arriver en Écosse en voiture ou en train via l’Angleterre.

Skye

Combien de jours partir ?

 L’Écosse fait vraiment partie de ma liste des pays qui se visitent plusieurs fois. De mon point de vue, même si le pays n’est pas si grand, il vous faudra plusieurs voyages pour l’explorer. Les régions sont très différentes les unes des autres et les villes sont aussi intéressantes à découvrir que les paysages des Highlands à contempler. Cette fois, nous avons consacré 4 jours à l’exploration des Highlands et de l’île de Skye. Ce n’est jamais assez, mais c’est suffisant pour voir les incontournables, s’imprégner de l’identité écossaise, des clans et tartans, cornemuse et bruyère propre à cette région.

Louer une voiture sur place 

Si vous nous suivez depuis longtemps, vous devez savoir que nous sommes des aficionados des transports en commun. C’est souvent le moyen de transport le moins cher pour découvrir un pays. Cependant quand on part si peu de temps, il est primordial d’être libre de son temps et de ne dépendre de rien ni de personne. C’est pourquoi on vous conseille de louer une voiture si vous souhaitez sortir des grandes villes (Édimbourg ou Glasgow).

Les locations de voiture ne sont pas excessives. En moyenne, nous avons payé entre 30 et 40€ la journée de location pour un véhicule moyen de gamme (SUV). On vous invite à utiliser un comparateur pour trouver les meilleurs prix. PS : Le groupe AVIS ne nous a jamais déçus et permet de réserver une voiture avec une carte de débit (nos cartes de crédit françaises).

La conduite en Écosse n’est pas difficile (hormis qu’ici on roule à gauche). Les routes sont gratuites (pas de péages) et plutôt bien entretenues.

Si vous souhaitez comparer les prix de toutes les compagnies de location de voitures en Ecosse (Sixt, dollar, Thrifty, Europcar, Avis, Budget etc…) vous pouvez le faire sur le site de Rentalcar. C’est un moteur de recherche qui va comparer le prix des différents loueurs pour être sûr de payer le moins cher possible.

Où dormir ?

Les types d’hébergements les plus populaires en Écosse sont les Bed and breakfast (B&B). Traditionnellement, le bed and breakfast est un hébergement du type chambre d’hôte ou chambre chez l’habitant ou vous vous arrêtez pour une nuit et repartez après le petit-déjeuner. De très nombreux B&B sont aujourd’hui disponible sur Booking. On trouve en Écosse aussi de très nombreux hôtels et beaucoup d’Airbnb. Si vous cherchez un hébergement insolite, vous le trouverez sans aucun doute ici : dormir dans un château hanté, dans une jolie maison au bord d’un loch ou dans un wagon de train entre autres.

On vous listera nos hébergements dans notre itinéraire détaillé ci-dessous.

–> Réserver un hôtel en Écosse sur Booking.com
–> Cliquez ici pour réserver un hébergement sur Airbnb et obtenir une réduction de 34€ (sur un 1er voyage via Airbnb).

Skye

2. Notre itinéraire de 4 jours sur l’île de Skye et la traversée des Highlands

La traversée des Highlands (jour 1 et 2)

Comme précisé dans l’introduction de l’article ce voyage en Écosse n’était pas prévu ! Nous devions initialement nous envoler pour l’Italie, mais à cause ou grâce à une grève des contrôleurs aériens italiens, nous avons dû changer nos plans au dernier moment et trouver une nouvelle destination. L’itinéraire proposé n’est sans doute pas le plus optimisé, mais c’est celui qui nous a permis de découvrir Skye en 4 jours et qui pourrait aussi vous inspirer si comme nous, vous avez peu de jours de voyage.

 Jour 1 : Nous sommes arrivés à Édimbourg en fin d’après-midi par un vol Easyjet au départ de Paris. Nous avons récupéré notre voiture de location et sommes partis directement pour la région des Highlands. Si vous arrivez le matin, on vous invite à découvrir le Midhope Castle, le château de Jamie pour les fans d’Outlander qui se situe à quelques kilomètres de l’aéroport d’Édimbourg. En continuant vers les Highlands, vous passerez par la ville de Stirling qui abrite un des plus grands et des plus importants châteaux d’Écosse. Bâti sur une colline en plein cœur de la ville, il domine toute la région et fut le théâtre de nombreuses batailles. Vous pouvez ensuite déjeuner au bord du Loch Lomond et/ou faire une petite randonnée. Il faudra penser en fin de journée à vous diriger vers l’ouest afin de dormir près d’Oban.

Nous avons dormi au Lochnell Arms Hotel. Hébergement typique écossais qui a le mérite d’être très bien placé et d’avoir une jolie vue sur la mer. On n’a pas vraiment eu le temps de visiter la ville d’Oban mais il semblerait qu’elle soit plutôt agréable et un très bon premier point de chute.

–> Pour réserver une nuit à Oban, vous pouvez le faire sur booking.

Jour 2 : Nous avons repris la route et nous nous sommes arrêtés au Stalker Castle. Isolé sur un petit îlot du Loch Laich et entouré de montagnes, Stalker Castle ressemble à une forteresse impénétrable. Il a été rendu célèbre par le film « Sacré Grall » des Monty Python. L’histoire entourant le château veut qu’il ait été le lieu de disputes, meurtres, visites hantées de Jacques IV d’Écosse lié à la famille Stewart … Tant de mystère qui n’occulte en aucun cas la vue magnifique sur le château et les paysages grandioses qui l’entoure.

Skye

Nous avons continué la route vers un des endroits que je rêvé littéralement un jour de voir de mes propres yeux : le viaduc de Glenfinnan. Les fans de l’adaptation cinématographique de Harry Potter ⚡pourraient le reconnaître entre tous. Le Jacobite Train aka le Poudlard Express a incarné sur les écrans le moyen de transport qui permet au jeune sorcier de rejoindre la célèbre école de magie. Ce train à vapeur écossais reste enveloppé d’une aura fantastique, puisqu’il est un des plus anciens d’Europe qui traverse encore les Highlands aujourd’hui. Le clou du spectacle, c’est le passage du train sur le viaduc de Glenfinnan, 21 arcs de béton perchés à 100 m de haut donnant sur un magnifique loch ! Le train n’est pas passé sur le viaduc ce matin-là, mais quelque chose de magique s’est quand même produit pour le bonheur de nos yeux…

Sachez qu’il est possible de dormir dans le wagon d’un ancien train stationné à la gare de Glenfinnan. Nuit insolite garantie ! Pour réserver, c’est par ici.

Skye
Skye
Skye

À cette étape, deux solutions s’offrent à vous pour rejoindre l’île de Skye.

–> Du viaduc de Glenfinnan, vous reprenez la route jusqu’au village de Mallaig. Ici, vous pourrez monter à bord d’un ferry qui vous emmènera directement sur l’île de Skye. Cependant, j’attire votre attention sur le fait que les ferries ne naviguent pas tous les jours. Pensez à vérifier les horaires de traversée et aussi à réserver si possible votre place à bord du bateau. Nous n’avons pas pu prendre le ferry, car il était complet.

–> Du viaduc de Glenfinnan, vous faites demi-tour et reprenez la route en direction du pont de Dornie. C’est le seul accès terrestre qui relie le « mainland » à l’île de Skye. Si vous choisissez cette option, je vous invite fortement à vous arrêter au Eilean Donan Castle. C’est à lui tout seule l’image qu’on se fait des Highlands : un vieux château en ruines au bord d’un loch. Le soleil fait briller le lichen des rochers et illumine en vert la langue herbeuse. Grandiose !

Après avoir traversé un bras de la mer des Hébrides en ferry ou en voiture, vous voilà arrivé sur l’île de Skye !

Vous pouvez rouler jusqu’à Portree, point d’ancrage idéal pour explorer la beauté sauvage de l’île. Vous trouverez ici le plus grand nombre de pubs, restaurants et d’auberges. Nous avons dormi au Benview B&B à Staffin.

Réservez ici une nuit au Benview B&B via booking ou ici, pour trouver un autre hôtel sur l’île de Skye.

Skye

L’île de Skye (jour 3 et 4)

Jour 3 : Nous avons commencé la journée assez tôt (8h30) par la célèbre randonnée Old Man of Storr. Vestiges naturels de l’érosion d’un plateau basaltique sur la péninsule de Trotternish, les Storrs sont des formations rocheuses uniques au monde. Le « Old man of Storr”, monolithe de 49m les domine. La randonnée est accessible à tous (même aux enfants) et n’est pas très longue. Il faut compter 2h aller/retour avec pause photo. Le paysage est envoûtant et le temps passe vite une fois là-haut. Nous avons continué sur une randonnée vraiment exceptionnelle, dans le domaine du Quiraing. Je vous en dis plus dans la dernière partie de l’article au sujet des incontournables à découvrir sur Skye. Enfin, on est parti voir le soleil se coucher au Neist Point Lighthouse. Cette journée parfaite s’est terminée au Duisdale House Hotel, un super petit château où nous avons dormi. Si vous passez par-là, on vous recommande d’aller dîner au restaurant qui se trouve à côté du Eilean Iarmain. L’endroit est très chaleureux et les plats proposés à la carte sont très bons.

Réservez ici, une nuit au Duisdale house Hotel via Booking ou ici, pour trouver un autre hôtel sur l’île de Skye.

Skye

Jour 4 : Si votre emploi du temps vous le permet, vous pouvez consacrer votre matinée à la découverte des fairy pools ou aller visiter la distillerie Talisker qui produit un très bon whisky. Après 4 journées très denses, nous avons repris la route en fin de matinée vers Édimbourg. Nous avions envie de prendre notre temps et nous arrêter sur la route pour profiter du paysage. Aucune déception, car on a vu des choses incroyables…

3. Les incontournables à découvrir sur l’île de Skye

  • Portree

Avec son petit port coloré, Portree offre de jolies vues sur les montagnes de Skye. C’est le point d’ancrage idéal pour découvrir l’île.

Skye
  • Old man of Storr

L’Old Man of Storr, le “vieil homme de Storr”, c’est la légende de l’île de Skye. On est partis randonner au petit matin autour de ces grands rochers noirs pointant mystérieusement vers le ciel. On a eu l’impression d’être dans un lieu unique, un peu comme sur une autre planète, à contempler un paysage rocheux dont la démesure n’a d’égal que la beauté. C’est le genre de lieu qui vous inspire, vous transporte, vous transcende. Si vous regardez bien, vous apercevrez une minuscule silhouette entre les roches ! C’est moi ! … ça vous donnera une idée de l’échelle. Un endroit à ne pas rater si vous allez sur l’île de Skye ! Petit conseil : il faut prendre un maximum de hauteur pour profiter pleinement du site.

Skye
Skye
  • Kilt Rock

Kilt Rock est une cascade impressionnante de 90m qui se jette dans la mer. Elle est très accessible puisqu’elle est située à 20 mètres du parking.

  • Nest Point Lighthouse

Nous sommes arrivés en fin d’après-midi pour voir le soleil se coucher derrière le phare perché sur les falaises : le Nest Point Lighthouse. Magnifique ! Vous pouvez marcher jusqu’au phare, mais la vue la plus spectaculaire se trouve à droite du parking, sur les falaises avec comme toile de fond, ce fameux phare.

Skye
Skye
  • The Quiraing

The Quiraing est la partie la plus haute de l’île de Skye. La randonnée longe les hauteurs de l’île et offre des points de vue époustouflants ! On vous recommande chaudement de monter tout en haut et de vous approcher des falaises pour savourer la vue ! On ne s’attendait pas à ça et c’est pour nous un de nos plus beaux souvenirs de Skye.

Skye
Skye
Skye
  • Fairy Glen

La vallée des fées à contempler

  • Fairy pool

Petits bassins d’eau turquoise avec de belles montagnes en toile de fond. Nous n’avons pas eu le temps de les admirer, mais cela me semble être un incontournable à faire sur Skye.

Skye

Skye, est sans doute, l’île la plus célèbre d’Ecosse et on comprend pourquoi. Ce « petit » bout de terre rassemble à lui tout seul, l’image qu’on peut se faire des Highlands. Un tableau composé d’un enchevêtrement infini de terre et de mer, de lochs noirs et de pelouses vertes, de montagnes sombres et de landes mystiques, parsemé de petits ports et de cottages blancs…

Cette beauté que nous offre la nature attire aujourd’hui beaucoup (trop) de touristes (650 000 par an). L’île semble souffrir de ce trop-plein touristique jusqu’à provoquer bouchons et pénurie de logements en haute saison. Si vous décidez d’aller découvrir cette région, préservez-la.

J’espère que ce nouvel article vous aura plu. Je vous annonce que mon exploration de l’Écosse continue puisqu’un nouveau voyage est prévu en mai 2020 pour découvrir cette fois le Grand Nord et le loch Ness ! On se retrouve donc bientôt pour approfondir le sujet.

 

Skye

You may also like

4 comments

TROTTEURS ADDICT 28 janvier 2020 - 9 h 29 min

Merci pour ce chouette article !
L’Ecosse nous fait de l oeil ! Les paysages ont l’air grandioses.
Vous n’avez pas eu de midges ?

Reply
Voir le monde avec toi 28 janvier 2020 - 10 h 56 min

Merci à vous d’avoir pris le temps de le lire 🙂
Je ne savais même pas qu’il y avait des midges en Ecosse, merci pour l’info (peut être en été ?)
A bientôt,
Sophie

Reply
L&T 3 février 2020 - 7 h 35 min

Des paysages presque irréels, c’est vraiment magnifique!

Reply
Instant Nomade 31 mars 2020 - 17 h 06 min

que c’est beau ! ça donne vraiment envie ! 🙂

Reply

Leave a Comment

Défiler vers le haut