Home Birmanie Sur la route des trésors du Myanmar

Sur la route des trésors du Myanmar

written by Voir le monde avec toi 22 mai 2018
Sur la route des trésors du Myanmar

Après un jour d’escale à Hong-Kong, cette cité gratte-ciels, temple des nouvelles technologies, nous atterrissons à Yangon en Birmanie… le choc est à la hauteur de la distance qui sépare le développement économique de ces deux pays ! En arrivant à l’aéroport, on en prend tout de suite la mesure ! Ce pays s’est ouvert que récemment au tourisme et les quelques taxis qui nous accueillent à la sortie ne sont pas pressés de nous proposer leurs services. Nous apprendrons par la suite que, ce 17 avril, était le jour du nouvel an Bouddhiste, un jour férié…

En rentrant dans le taxi, il y a cette odeur, semblable à tous ces pays d’Asie, et une vague de chaleur et d’humidité qui nous assomme et nous ramollit immédiatement. On traverse la nuit de Yangon sans croiser âme qui vive, pas de klaxons, pas de bouchons, et des routes bien droites, toutes parallèles ou perpendiculaires, d’une géométrie presque parfaite… nous sommes tout à coup un peu perdus…nous sommes trop habitués au capharnaüm asiatique !

 

Ce silence, semblable à un couvre-feu, nous rappelle que ce pays « fût », il n’y a pas si longtemps, contrôlé d’une main de fer ou de feu par la junte militaire. On a encore en mémoire, les images du conflit religieux opposant l’ethnie des Rohingyas à l’armée Birmane dans l’état de Rakhine. Malgré ces conflits ethniques encore existants dans plusieurs états, le pays semble être décidé à ouvrir ses frontières aux affaires et au tourisme pour son développement économique. Pour la petite anecdote, la maman de Sophie qui a visité la Birmanie il y a près de 20 ans, n’avait le droit qu’à un visa de 7 jours. On doit dire que ce pays restait pour nous assez énigmatique avant la victoire électorale du parti démocrate de Aung San Suu Kyi et sa médiatisation en tant que prix Nobel de la paix. 

 

Il y a quand même du bon dans cette ouverture tardive des frontières pour des amoureux de voyage comme nous ! Nous avons ainsi découvert un pays encore à l’abri de tous les vices du tourisme de masse et où les habitants partagent avec générosité et curiosité leurs vies quotidiennes… Retour sur notre itinéraire de 21 jours qui vous mènera sur la route des trésors du Myanmar !

Itinéraire

1 – Yangon (2 jours)  

Après une bonne nuit de sommeil, nous partons à pied découvrir la vieille ville qui centralise les principaux édifices coloniaux maintenant occupés par les appareils d’Etat (Hôtel de ville, Bourse, Douanes, Tribunal, Poste centrale…). Malgré son statut d’ancienne capitale du Myanmar, perdu au profit d’une ville plus centrale, Nay Pyi Taw (en 1995), elle reste la plus grande ville et le centre économique du pays. Yangon n’est pas une ville très belle en apparence, elle est constituée de très nombreux buildings assez vieillots et n’a pas encore développé les berges de la « Yangon River » qui pourrait donner plus de charme et surtout d’air à cette ville suffocante. Néanmoins on voit bien que cette ville est en pleine transformation. De nouveaux bâtiments plus modernes sont en construction un peu partout.

Les deux emblèmes de la ville sont la Paya Sule et la Paya Shwedagon !

La première se situe au centre du plan en damier construit par les britanniques. En tant que capitale de l’ancienne colonie, la ville a gardé les fondations de cette époque. Elle est construite de manière très symétrique. Les noms des rues sont identiques, seuls leurs numéros les distinguent (exemple 29th street ou 15th street). Il est donc très facile de se repérer dans la ville.

La seconde pagode est le monument incontournable à Yangon. Il s’agit d’un des lieux les plus sacrés du bouddhisme. Cette pagode renfermerait 8 cheveux de Siddhartha Gautama, considérait comme le fondateur du bouddhisme. Pendant notre visite, nous avons eu le plaisir de rencontrer un vieux birman de 83 ans, professeur d’histoire à la retraite. Il nous a expliqué avec détails les rites bouddhiques. On a découvert à cette occasion notre jour de naissance : le jeudi pour Sophie et le vendredi pour Manoel. Connaître ce jour est impératif pour les bouddhistes car chacun doit verser de l’eau bénite sur la statue de bouddha correspondant à son jour de naissance et réciter quelques prières selon un rituel précis !  L’après-midi, nous avons emprunter la Yangon Circle Line, un train faisant la boucle complète de la ville, une sorte de périphérique et une façon assez amusante de découvrir la banlieue.

Paya Shwedagon
Paya Shwedagon

Après ces 2 jours passés en Yangon, on prend un avion domestique vers « Ngapali beach » considérée comme une des plus belles plages d’Asie du sud-est.

Infos pratiques à Yangon

Backpacker (Bed & Breakfast) : une petite guesthouse située en centre ville – 25 500 kyats soit 16€ par nuit pour 2 personnes en chambre privée
Adresse : No.40, Shwe Bon Thar Road, Pabedan Township, Yangon downtown, Yangon

Han’s Kitchen : une belle adresse avec un très bon rapport qualité / prix pour manger Thaïlandais (13500 kyats pour 2 plats, 2 boissons soit 8,5€)
Adresse : 78/B, 48th St., Upper Middle Block,, Botahtaung township, Yangon

Sofaer & Co : Situé dans un bâtiment historique sur Pansodan Road, ce restaurant vient d’être parfaitement rénové. Nous y avons pris un petit déjeuner très sympa. Prix un peu chers pour la Birmanie ! (12500 kyats / 7€) Adresse : 60 Lower Pansodan Road | Kyauktada Township., Yangon 

Shan Kitchen : Bonne adresse pour manger la spécialité de la Birmanie: des noodles 🙂 – 10100 kyats soit 6,5€ pour 2 plats et 2 boissons !
Adresse : Nawaday Street | B.E.H.S 1 Dagon, Opposite of Craft, Yangon

Paya Sule : 4000 kyats par personne / 2,5€
Paya Shwedagon : 10 000 kyats par personne / 6,3€
Circle line : 200 kyats par personne / 0,10€

2 – Ngapali (3 jours)  

Nous voilà sur la plage de Ngapali au bord de l’océan Indien, dans le golfe du Bengale, presque seuls au monde, avec comme unique point d’ombre les cocotiers géants. On se baigne dans une eau à 28 degrés et on ne se lasse pas d’admirer ce paysage paradisiaque. Le soir, on déguste les pieds dans le sable un barracuda absolument délicieux ! Ces trois jours feront partis des jours précieux qui durant un long voyage sont des véritables générateurs d’énergies.

Infos pratiques à Ngapali

Par bus depuis Yangon : la solution la plus économique mais aussi la plus longue (+/- 15h de bus)

Par avion depuis Yangon : la solution la plus rapide que nous avons choisi.
Nous avons payé 63$ par personne l’aller – 1h10 de vol opéré par Golden Myanmar Airlines – Atterrissage à l’aéroport de Thandwe, à 15 minutes de Ngapali

AZ Family : une petite guesthouse très charmante idéalement située dans une anse. Les gros points positifs de cet hôtel sont : le prêt gratuit de vélo et la plage quasiment privée rien que pour nous.
48240 kyats (30€) par nuit pour 2 personnes dans un bungalow privé presque sur la plage 🙂
Adresse : Ngapali Beach Thandwe District,Rakhine, Ngapali, , Myanmar

Ocean Pearl: une excellente adresse pour manger du poisson frais ! / très bon rapport qualité / prix (11500 kyats pour 1 gros poisson, 1 riz, 2 boissons soit 7,5€)
Adresse : Ngapali Main Road 128 | in front of the Amazing Ngapali Resort, Ngapali

3 – Bagan (3 jours + 1 jour de transport)  

Le petit inconvénient à voyager dans un pays qui vient de s’ouvrir au tourisme est la rareté et la qualité des moyens de transports. Pour rejoindre Bagan, on aura mis près de 21h dans un bus militaire des années 60 ! Nos fesses sont ratatinées, nos dos désaxés mais le sourire est toujours là et c’est bien le principal :).

Quand on pense à Bagan, on visualise tous une grande étendue de terre, vieille de milliers d’années, parsemée de pagodes, où s’élèvent des montgolfières de toutes les couleurs… Malheureusement, la saison des montgolfières se terminent fin février/début mars car la forte chaleur empêche ces géants des ciels de se stabiliser. C’est donc à scooter électrique que nous avons explorer les 2000 pagodes situées entre la veille ville de Old Bagan et la nouvelle de New Bagan. Un terrain de jeux immense dont l’unique règle est de trouver la pagode qui vous offre la plus belle vue pour admirer le soleil illuminer tous ces trésors antiques. Nos journées à Bagan sont ainsi rythmées par le lever et le coucher du soleil. Á 5h30 du matin et à 18h30, on regarde stupéfait un des plus beaux spectacles de la nature.

La seconde mauvaise nouvelle (mais qui est de bon sens) est l’interdiction depuis février 2018 de grimper sur près de 90% des pagodes. Suite au séisme de 2015, de très nombreux dégâts ont été constatés sur ce site historique. Ainsi, dans une optique de préservation, Bagan est candidate pour entrer au patrimoine mondial de l’Unesco et des règles très strictes sont en train d’être mises en place. Il existe malgré tout quelques pagodes non endommagées qui sont accessibles mais elles ne sont pas indiquées. De jeunes birmans en mobylette qui ont flairé la bonne affaire trouvent donc un malin plaisir à vous aider à les trouver moyennement une petite récompense… C’est le jeune Momo, adorable et plein d’entrain qui nous a orienté dans cette chasse aux pagodes, et nous avons grâce à lui pu accéder à certaines encore « secrètes ».

Il paraît néanmoins évidemment que dans un avenir proche, toutes les pagodes seront fermées et que le seul moyen de prendre de la hauteur sur la plaine de Bagan sera de faire le tour très onéreux en montgolfière…

Infos pratiques à Bagan

Par bus depuis Ngapali : Très compliqué de rejoindre Bagan depuis Ngapali mais nous l’avons fait !  // 21h de bus pour 30 000 kyats par personne soit 19€

Myanmar Han : un très bel hôtel avec une superbe piscine mais un peu éloigné du centre ville (location de scooter obligatoire)
40000 kyats (25€) par nuit pour 2 personnes avec petit-déjeuner inclus.
Adresse : Near Mt. Tu-yin Taung, Kyauk pa Daung – Nyaung Oo highway, Bagan

Delicious restaurant : une bonne adresse pour manger des plats aux saveurs thaïlandaises (et pour changer un peu des noodles 🙂 // très bon rapport qualité / prix (10500 kyats pour 2 plats, 2 boissons soit 6,5€)
Adresse : 3rd Street | Behind Ostello Bello Hotel, New Bagan, Bagan

Droit d’entrée sur le site de Bagan : 25000 kyats par pers soit 16€ 
Location de e-bike (scooter électrique) : 5000 kyats par jour soit 3€

4 – Mandalay (2 jours)  

La ville de Mandalay est la seconde plus grande ville du pays et elle se situe à seulement 4h de bus de Bagan. Nous avons un programme très chargé pendant ces deux jours car Mandalay recèle de nombreux sites touristiques. A peine arrivé à l’hôtel, que nous voilà déjà repartis !

Á la recherche d’un taxi pour nous rendre à U-Bein Bridge, nous tombons sur un charmant birman possédant une moto side-car 2 places. On est euphorique à l’idée de traverser la ville sur cet engin ! Et l’effet de surprise est réussi car tous les habitants nous regardent avec un grand sourire ! U-bein bridge est le pont en bois de teck le plus long du monde où l’on vient d’admirer le coucher du soleil ! Au retour le chauffeur en profite pour nous faire découvrir plusieurs lieux de toute beauté.

Pont U-Bein
Pont U-Bein
Le meilleur moyen de locomotion en Birmanie : le side-car 2 places ! 🙂

Le lendemain matin, on débute la journée par un petit tour de ferry sur l’Irrawaddy river en direction de la ville de Mingun (45 min). Les deux principaux centres d’intérêts sont la Mingun Paya et la Hsinbyume Paya. La première représente les vestiges de ce qui devait être la plus grande pagode du monde. Le roi à l’origine de sa construction décéda avant de pouvoir l’achever. La seconde a un intérêt surtout esthétique à nos yeux et on s’est amusé à prendre quelques clichés !

De retour à Mandalay vers l’heure du déjeuner, on a la surprise de voir apparaître en descendant du bateau notre chauffeur de side-car d’hier ! On est tellement contents de le revoir que l’on saute immédiatement dans son bolide bleu aux couleurs de Hulk, le super-héros 🙂 ! Il avait certainement dû mémoriser notre programme.

Nous décidons de visiter en une après-midi tous les points d’intérêts du centre-ville : le Palais de Mandalay et sa tour belvédère, le Shwenandaw Monastery, l’Atumashi Kyaungdawyi et la Paya Kuthodaw. Ils sont tous situés dans un rayon de 2/3 km. Notre préféré est sans aucun doute la paya Kuthodaw. Il s’agit d’une succession de petits temples blanc comprenant chacun un extrait du livre sacré du bouddhisme gravé sur une pierre.

Hsinphyumae Pagoda - Mingun
Pagode Kuthodaw
Palais royal de Mandalay
Palais royal de Mandalay

Infos pratiques à Mandalay

Par bus depuis Bagan : Trajet facile et départs fréquents // 4h de bus pour 9000 kyats par personne soit 6€

Hotel Yadanarbon : un hôtel sympa et central que nous avons réservé pour sa piscine sur le rooftop (il faisait vraiment trop chaud !)
39300 kyats (25€) par nuit pour 2 personnes avec petit-déjeuner inclus.
Adresse : No. 125, 31st St., Bet: 76th and 77th St., Chan Aye Thar San township, Mandalay

Shan ma ma : une vraie cantine de rue où l’on mange pour 3 fois rien !
Adresse : No. 4-8, 81st St., Mandalay

Bateau pour Mingun : 5000 kyats / pers soit 3,1€
Entrée Mingun : 5000 kyats / pers soit 3,1€ 
Billet combiné pour voir les principaux monuments de Mandalay (Palais Royal, Temple Atumashi, Kyaung Shwenandaw,  Kyaung Bagaya à Inwa) : 10000 kyats / pers soit 6,2€
Pont U-Bein : gratuit
Taxi side/car pour faire le tour de la ville : 12000 kyats pour 2 personnes soit 7,6€

5 – Trekking Kalaw (3 jours + 1 jour de transport)  

Vous trouverez, en cliquant ici notre article dédié à ce trekking dans les montagnes birmanes…

6 – Lac Inde (2 jours)  

La vie sur le lac Inle ne ressemble à aucune autre : des maisons sur pilotis, des jardins flottants et des pirogues pour seul moyen de locomotion. On a découvert un véritable trésor au milieu des montagnes et on est unanime pour dire que cet endroit est véritablement notre coup de cœur de Birmanie. On a consacré notre première journée à naviguer sur le lac, dans une pirogue à moteur, pour comprendre les métiers de ses habitants flottants. Ils vivent ici de métiers d’artisanat : on découvre des ateliers de bijouterie (métal provenant des montagnes), des ateliers de textiles et de broderies (fibres de lotus, soie et coton) qui confectionnent les célèbres « sarong » (jupe nouée en triangle autour de la taille des hommes) et des fabriques de cigarettes, appelées « cheroot », ressemblant à de cigares enroulés dans une feuille de tabac. La composition des cheroots est très variée et certains contiennent des parfums (anis, banane, menthe…) C’est certainement plus agréable que le bétel que les hommes chiquent toute la journée…

Néanmoins l’agriculture et la pêche restent les deux principaux bassins d’emplois. Ici, on ne cultive pas sur la terre mais dans des jardins flottants. Il y a des légumes (tomates, concombres, courges, aubergines), des fruits et également du riz. Les pêcheurs, quant à eux, rament d’une façon unique, debout sur une jambe à la poupe et l’autre enroulée autour de la godille.

Vous pourrez également vous arrêter dans le village Ywama pour voir la tribu des Padaungs ou tribu des longs-cous mais cette tradition féminine est décriée car elle représente maintenant surtout un attrait touristique.

Nous avons vraiment passé une excellente journée malgré la météo capricieuse et le clou du spectacle fût la visite de la Shwe inn dein pagoda. Située un peu plus loin sur le lac, elle ne fait pas toujours partie de la visite classique proposée par les bateliers mais on vous conseille vivement d’y aller, c’est tout simplement sublime.

Le lendemain, on s’est baladé en vélo au bord du lac et on a flâné dans les rues de Nyaung shwe qui est la ville principale où vous pouvez trouver votre logement et de très bons restaurants.

Pécheur typique du lac Inle "spécial touriste"
Fabrication de cigares birmans
Maison typique du lac Inle
Femme "girafe"
Shwe Indein Pagoda
Jardins flotants

Infos pratiques au Lac Inle

Par bus depuis Mandalay ou Kalaw : Trajet facile et départs fréquents

Á pied (trek de 3 jours) : voir notre article en cliquant ici

Imana Grand Inle Hotel : un hôtel situé en centre ville avec des lits très confortables (et où on est contents de dormir après le trek de 3 jours dans les montagnes) // Prêt de vélo gratuit !
37180 kyats (23,5€) par nuit pour 2 personnes avec petit-déjeuner inclus.
Adresse : 129, Museum Street, Nanawon Quarter, Nyaung Shw

Pub Asiatico : C’est le bar / restaurant qu’on a vraiment adoré au Lac Inle. Des mojitos en happy hours très bons et une carte plus occidentale qui nous a régalé (après 2 mois de voyage ça fait un bien fou !). Les plus : une superbe déco et un rooftop digne de ce nom !
Adresse : 
Museum Road – Nyaung Shwe

Droit d’entrée au Lac Inle : 13500 kyats / pers soit 8,5€
Location d’un bateau + conducteur pour toute la journée sur le Lac Inle : 21000 kyats / soit 13€ 

7 – Hpa-an (3 jours + 1 jour de transport)  

Il faut 15h de bus pour rejoindre Hpa-An depuis le lac Inle. Il nous a donc fallu 1 bonne journée pour récupérer de ce long voyage et pour préparer la suite de notre séjour. Le meilleur moyen de visiter Hpa-An est de louer un scooter car l’essentiel se trouve à l’extérieur de la ville. Il existe aussi des tuks-tuks qui font sur une journée le tour de quasiment toutes les attractions mais vous perdrez un peu de liberté… Cette ville est située dans l’état de Karen au sud-est de la Birmanie. Elle est très prisée par les touristes car les paysages sont luxuriants et les nombreux pics karstiques offrent des trésors souterrains et des points de vue sensationnels.

Pour nous, l’attraction n°1 est l’ascension du Mont Zwegabin ! Une ascension sous une chaleur torride et une humidité écrasante qui rend cette ascension presque plus difficile que celles de notre trekking au Népal. Il y a 732 mètres de dénivelé positif face à vous et une succession de marches interminables pour atteindre le point culminant (environ 2h). Une fois là-haut, trempés de la tête au pied, vous serez heureux, fier et en extase devant le spectacle qui s’offre à vous. Le belvédère à 360 degrés en haut de cet immense pic karstique est renversant et la majestueuse pagode en feuille d’or donne un aspect mystique à cette montagne. Le coucher de soleil est la récompense ultime que vous accorde la nature pour votre bel effort J. Nous avons choisi de monter et descendre à partir des jardins de Lumbini pour récupérer notre scooter mais si vous êtes à pied, vous avez aussi la possibilité de redescendre de l’autre côté du pic karstique… La vue sur le jardin, constitué de 1000 bouddhas identiques et parfaitement alignés, est admirable lorsque vous descendez le Mont.

Après avoir grimpé tout en haut d’un pic karstique, il est temps de vous amener découvrir les entrailles de ces immenses rochers. Le second point d’intérêt est la visite des grottes de Saddar. Pour ceux qui n’ont pas encore eu la chance de voir les grottes majestueuses du parc national de Phong Nha Ke Bang au Vietnam, qui sont les plus grandes au monde, la Saddar Cave sera pour vous une très belle découverte. Vous vous baladez dans de très grandes salles souterraines pendant de longues minutes au cœur de la roche et vous atteignez en fin de parcours un petit lac qui vous ramènera en pirogue près du point de départ de la visite.

Notre top 3 se termine avec la visite du monastère de Kyauk Kalap. C’est surtout la position des pagodes perchées sur un rocher en lévitation qui rend ce lieu hallucinant ! On vous laisse admirer par vous même…

Trek du Mont Zwegabin
Kyaut Ka Latt Pagoda

Notre séjour en Birmanie se termine ici à Hpa-An, après 21 jours de pur bonheur, dans un pays qui recèle de merveilleux trésors et qui est encore préservé du tourisme de masse. Le sourire, la gentillesse et la générosité des personnes rencontrées a redoublé notre énergie pour la suite de notre voyage qui se poursuit en Thaïlande.

Pour voir la vidéo de notre voyage c’est par ici !

Infos pratiques à Hpa-An

Par bus depuis le Lac Inle : Trajet de nuit // 15h de bus pour 27000 kyats par personne soit 17€

Galaxy Motel : Peu de choix à Hpa-an, un hôtel sans prétention mais correcte et très bien situé.
30300 kyats (19€) par nuit pour 2 personnes avec petit-déjeuner inclus.
Adresse : Corner of Thitsar & Thida Road, Hpa-an

Wadee restaurant: Notre cantine de tous les jours à Hpa-an
Adresse : Kan Nar Road | No 3 Kyauk Tain Str, Hpa An

Location de scooter : 7000 kyats / pers soit 3,1€
Saddan Cave : gratuit
Randonnée du Mont Zwegabin (départ par les jardins de Lumbini) : 4000 kyats par personne (2,5€) mais nous n’avons pas payé car personne à l’entrée en basse saison
Kyaut Ka Latt Pagoda : gratuit

 

Passage de la frontière Myanmar / Thaïlande - Poste de frontière Myawaddy / Mae Sot

Pour vous rendre en Thaïlande à partir de Hpa-An, il n’y a rien de plus simple !
– Prenez un taxi partagé pour vous amener à Myawaddy (4h de route / 10 000 kyats par personne soit 6,3 euros).
– Faites tamponner votre visa de sortie du territoire au guichet (Departure Myanmar) avant de traverser le pont à pied qui vous amène en Thaïlande. En arrivant de l’autre côté, remplissez un formulaire d’entrée en Thaïlande, faites vérifier votre passeport au guichet (Entry Thaïlande) et rendez-vous ensuite au guichet « Visa International passports ». L’agent sur place, nous a même fait passer devant toute la queue de birmans qui attendaient leurs visas.
– Ensuite, directement sur votre gauche, vous avez des taxis rouges (ressemblants à des fourgonnettes ouvertes) qui vous amènent à la station de bus/minibus de Mae Sot à destination de la ville de Tak pour 35 baths par personne. Vous avez un distributeur juste à côté pour retirer des baths. On vous conseille de retirer le maximum d’argent proposé (20 000 ou 30 000 kyats) car des frais fixes de 220 baths (5,7 €) sont appliqués à chaque retrait en Thaïlande peu importe la banque. Le minibus de Mae Sot jusqu’à Tak met environ 2h et vous coûtera 78 baths par personne. Enfin à partir de Tak, vous pourrez prendre un bus pour Chiang Mai, Lampang (70 baths) ou Bangkok en fonction de votre destination souhaitée.

You may also like

1 comment

kikimagtravel 31 mai 2018 - 16 h 21 min

JE NE SAIS PLUS OU DONNER DE LA TÊTE BORDEL !!!!! Qu’est ce que c’est beau!!!! Ce blanc, ces couleurs orangés par centaine, vraiment c’est incroyable!!! Par contre quelle aventure aussi à côté de ça! 21h dans un bus militaire des années 60 c’est totalement fou! Mais franchement je suis prête à vivre ce genre d’expérience pour voir de tels endroits. J’ai toujours apprécié l’Asie et ses 1001 facettes et avec vos récits je continue à chérir ce continent qui apporte tant à chacun d’entre nous 🙂

Reply

Leave a Comment

Scroll Up