Home Indonésie À la découverte des géants de Java

À la découverte des géants de Java

written by Voir le monde avec toi 20 octobre 2018
À la découverte des géants de Java

Par où commencer un voyage en Indonésie ? L’archipel le plus grand du monde est composé d’environ 17 000 îles et dans cette partie du monde se côtoient des peuples de religions différentes (musulmans, hindouistes, catholiques…). Les îles sont donc culturellement très différentes. On y trouve aussi un kaléidoscope de paysages très divers et une île vous fera sans doute vibrer plus qu’une autre… libre à chacun de laisser son cœur parler…

 

Nous avions prévu de passer 1 mois en Indonésie dans le cadre de notre tour du monde. Forcément on avait beaucoup d’envie dans un temps imparti (celui du visa standard). Nous avons donc choisi de commencer notre aventure en terre indonésienne sur l’île de Java où se trouvent les plus grands joyaux de l’archipel, que ce soient les temples de Borobudur (le plus grand monument bouddhique au monde !) et de Prambanan ou les volcans Bromo et Ijen.

 

Vous trouverez dans cet article un itinéraire idéal pour découvrir les trésors de Java en 8 jours au départ de Jakarta, la capitale de l’Indonésie.

java

Itinéraire

JOUR 1 : ARRIVÉE À JAKARTA

L’aéroport de Jakarta est la principale porte d’entrée pour arriver en Indonésie. La ville est tentaculaire et nous n’y avons pas vraiment trouvé de point d’intérêt particulier si ce n’est celui de se reposer de nos heures de vol et de faire quelques emplettes dans les centres commerciaux de la ville.

JOUR 2 : TRAIN POUR JOGJA

Pour rejoindre Yogyakarta, le centre culturel et artistique de l’Indonésie, deux choix s’offrent à vous. Le premier et sans doute le plus rapide est de prendre l’avion. Le second est de voyager en train de jour depuis la gare de Gambir. Nous avons choisi cette deuxième option pour découvrir l’arrière-pays javanais et faire des rencontres qui sont toujours très propices lors d’un voyage en train.

C’est à Yogyakarta ou Jogjakarta ou encore « Jogja » comme elle est surnommée par ses intimes que nous arriverons en fin de journée après 8h de trajet. Au cœur de l’île de Java, Yogyakarta est une étape incontournable.

Conseils

      • On vous conseille de vous procurer une carte SIM locale qui vous permettra d’aller sur internet, de réserver un hôtel, un train, de commander un taxi… Elle coute moins d’une dizaine d’euros.
      • Pour réserver vos billets de train, rien de plus simple : téléchargez l’application « tiket.com » (un équivalent de notre sncf).
      • Si vous voulez prendre un taxi pour vous rendre à la gare par exemple, utilisez Grab (l’équivalent de Uber en Asie). Cela vous permettra de payer le prix juste et cela vous évitera de payer 3x le prix de la course)

 

JOUR 3 – 4 : EXPLORER YOGYAKARTA

 On vous conseille de passer au minimum 2 voir 3 jours à Jogja, tant il y a de choses à découvrir !

1.Assistez au lever de soleil à Borobudur

On a consacré cette première matinée à la visite du plus grand temple bouddhiste du monde. Borobudur inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco est plus ancien que le site d’Angkor au Cambodge ! 4h, c’est l’heure à laquelle on s’est levés pour arriver les premiers devant la porte d’entrée du temple pour voir le soleil se lever.

Le sanctuaire bouddhique de Borobudur trône majestueusement depuis plus d’un millénaire dans la plaine sacrée de Kedu, à Magelang, à 42 km de la ville de Yogyakarta. Le temple prend la forme d’un immense mandala, symbolisant le cosmos. Telle une prière gravée dans la pierre, son ascension est supposée guider le croyant dans son cheminement vers le nirvana, sa délivrance.

Le soleil se lève derrière le volcan Merapi et illumine les montagnes environnantes lovées dans une brume mystique… Les premiers rayons de soleil sont absorbés par les statues bouddhiques qui trônent au sommet du temple et qui se découvrent à la lumière du jour. Le spectacle est magique ! Nous passerons deux bonnes heures à gravir les différents étages du temple et à déambuler à son sommet où la vue sur sa plaine tropicale est magnifique…

Attention il existe un « pass » spécial qui vous permet d’entrée dans Borobudur avant tout le monde et d’être « seul » sur le lieu. Ce pass spécial coute 3x le prix d’entrée normal.  On ne vous conseille pas de l’acheter. Nous sommes entrés à l’heure d’ouverture, le soleil commençait à se lever (juillet) et les personnes qui avaient acheté ce fameux pass devaient être au moins 300…. 

java
java
java
java

2. Visiter le palais d’un Sultan (Taman Sari)

Yogyakarta est toujours dirigée par un sultan dont on peut visiter l’immense palais, le kraton.

Nous avons préféré aller visiter le Taman Sari qu’on appelle aussi le palais d’eau ou water palace. Il était destiné aux « loisirs » du sultan, avec de nombreux bassins et passages secrets…

On a eu un coup de cœur pour la mosquée souterraine (Sumur Gumulin) à l’intérieur du Taman Sari) qu’on surnomme le « stairway to heaven », littéralement les escaliers vers le paradis. Le centre de la mosquée comprend trois escaliers en forme de pyramide et un immense plafond circulaire ouvert révèle une belle lumière du jour.

java

3. Prambanan

Les temples de Prambanan sont les plus beaux vestiges de la période hindoue à Java. Cet ensemble de 240 temples a été construit au 9ème siècle sous la dynastie Sanjaya du premier royaume de Mataram. Prambanan a beaucoup souffert lors du séisme de 2006, bien que les temples aient résisté, des centaines de blocs de pierre sont tombés ou se sont fissurés. La plupart sont encore en ruine, seuls les plus remarquables ont été restaurés.

Pour visiter les temples de Prambanan, on vous conseille de venir ici aux premières heures du jour. Non pas pour assister au lever du soleil mais pour être véritablement seul sur le site. La majorité des touristes privilégient Borobudur pour le lever du soleil et Prambanan pour le coucher.

java
java
java

4. Découvrir l’artisanat local « l’art du Batik » et se promener au marché de Beringharjo

Le batik est une technique de peinture sur tissu. C’est une des principales spécialités artisanales de l’Indonésie et notamment de l’île de Java. Le batik indonésien a été inscrit par l’Unesco en 2009 sur la liste du patrimoine immatériel de l’humanité. Vous pourrez visiter une fabrique de batik ou tout simplement vous acheter un joli vêtement au marché de Beringharjo.

Ouvrez bien les yeux car Jogya est une ville très artistique. Vous trouverez du street art un peu partout dans la ville.

Conseils

      • La meilleure façon de se déplacer à Jogja est de rouler en scooter. Les embouteillages peuvent être infernaux aux heures de pointes. Cependant attention, il faut savoir conduire dans une circulation souvent très dense.
        Prix d’une location de scooter à la journée : 70 000 roupies les 24h
      • Vous pouvez acheter un pass combiné pour Borobudur et Prambann (à utiliser sur 2 jours) pour 550 000 roupies (35 usd) par personne.
      • Pour manger une bonne glace : le tempo del gelato (Jl. Prawirotaman No. 43)
      • « Sate Ratu » pour manger de succulentes brochettes de poulet sauce salé !

JOUR 5 : TRAIN DE YOGYAKARTA A PROBOLINGGO

La prochaine étape tant attendue de notre voyage est la découverte des emblématiques géants de Java. Nous prendrons le train de Yogyakarta pour arriver à Probolingo. Arrivés à destination, il nous faudra encore négocier une voiture pour nous conduire jusqu’à Cemero Lawang, point de départ du trek vers le Mont Bromo. Nous arrivons tard dans la soirée, fatigués par la route mais très impatients de découvrir les volcans aux premières lueurs du jour.

JOUR 6 : LEVER DE SOLEIL SUR LE MONT BROMO

Nous nous levons à trois heures, enfilons des vêtements chauds et nos baskets. Nous avons choisi de partir à pied du village de Cemoro Lawang et de monter jusqu’au King Kong Hill, un point de vue uniquement accessible par un chemin. C’est ici que nous observerons le soleil se lever. Le spectacle est inoubliable … Le manteau de la nuit se dissipe et viennent alors les couleurs des premiers rayons du soleil qui teintent le ciel de violet et d’orange. La cime et les crêtes des volcans se dévoilent et on découvre leurs incroyables reliefs. Une aura entoure ces géants sortis des entrailles de la terre. On découvre le Mont Bromo, en arrière-plan l’immense volcan actif Semeru, point culminant de l’île de Java et au premier plan, le volcan Batok et son cône presque parfait. Le spectacle est unique.

Nous descendons ensuite sur la caldeira de Tangger à l’aide de deux motos pour rejoindre le cratère du Bromo. C’est au fond de son cratère que Brahma, selon la tradition hindouiste javanaise, aurait forgé le Monde. Nos pilotes nous déposent à une centaine de mètres du volcan. Il faut marcher et monter l’escalier qui nous sépare encore pour quelques minutes du cœur du volcan. Arrivés en haut, le panorama qui s’offre à nous est à couper le souffle. D’un côté, on découvre pour la première fois l’intérieur d’un cratère fumant, et de l’autre, la caldeira, une mer de cendres et de dunes « the sea of sand », on se croirait sur la lune !

Enfin, nous retrouvons nos pilotes de motos qui nous raccompagne à notre homestay où notre chauffeur nous attend direction la station de train et notre prochain volcan… le Kawah Ijen

java

Conseils

  • Bromo Otix Guesthouse pour dormir du départ de la rando du mont Bromo
  • Négociez avec votre chauffeur pour qu’il vous redescende le lendemain

JOUR 7 + 8 : LA RANDONNÉE DU MONT IJEN

De Probolinggo, nous prenons le train jusqu’à Banyuwangi Baru où nous attend un lit pour quelques heures.
Levés à minuit, nous commençons l’ascension du Kawah Ijen pour pouvoir observer les flammes bleues au fond de son cratère. Son ascension (un peu rude !) mène à la caldeira encore plongée dans la nuit. Nous entamons la descente dans le cratère, à la frontale, et avec nos masques à gaz sur un chemin étroit et pentu. C’est la route que prennent chaque jour les porteurs de souffre avec sur leur dos des charges pouvant avoisiner les 100kgs… En descendant dans le cratère nos pensées vont vers ces surhommes…

Cette nuit-là, nous avons pu apercevoir le ballet des flemmes bleues avant de remonter vers la cime du cratère.
Nous attendons l’aube dans un froid polaire mais les premières lueurs du soleil finissent par jaillir du bas de la terre… Le spectacle est saisissant. Les couleurs surgissent et laissent apparaître un lac sulfurique bleu turquoise, le plus grand réservoir d’acide au monde ! Inoubliable…

On redescend le Kawah Ijen avec des images pleins la tête et aussi un peu de fatigue dans les jambes ! Sur la route du retour, on fait un stop dans des sources d’eaux chaudes qui nous font le plus grand bien et nous aident à tenir pour les prochaines heures.

Il nous faut maintenant rejoindre Bali en ferry avant de s’envoler pour Flores où nous attendent de nouvelles aventures…

java

Conseils

      • Mango Tree Guesthouse, une superbe guesthouse et un propriétaire très sympa
      • 250 000 roupies par personne (transport, masque à gaz et entrée du parc) – organisé par notre guesthouse
      • Compte rendu de la rando : dénivelé de 230m+ / 1h30 de marche pour monter jusqu’à la caldeira – 1h pour descendre en bas de cratère + 1h pour remonter – 1h pour redescendre jusqu’au parking

You may also like

Leave a Comment

Scroll Up