Home Vietnam Good morning Vietnam ! {Nord}

Good morning Vietnam ! {Nord}

written by Voir le monde avec toi 10 mars 2017
Good morning Vietnam !  {Nord}

Comment vous raconter le Vietnam ?
Visiter le Vietnam du nord au sud, c’est aller dans le sens de son histoire. De Hanoï à Saigon / Hô Chi Minh-Ville, de la baie de Halong au delta du Mékong – Retour sur ce formidable voyage en terre d’Indochine.

Hanoï (3 jours)

Pour commencer notre immersion en territoire vietnamien, nous avons décidé de débuter ce voyage par Hanoï.

Hanoï, qui signifie « la ville à l’intérieur du fleuve »  est la capitale du Vietnam. C’est surtout une ville millénaire très importante pour la nation vietnamienne. La ville a été une cité impériale mais aussi la capitale de l’Indochine française et le berceau du communisme. De son passé, la ville a conservé des pagodes, temples, palais et de très belles villas coloniales qui témoignent de son histoire.

Nous avons passé 3 jours à déambuler à travers les rues d’Hanoï et voici les choses à ne pas manquer :

Balade autour du lac Hoan Kiem
(dit de « l’épée restituée ». Je vous laisse le folklore de découvrir la petite histoire).
Ce lac est le poumon de la ville. Les vietnamiens y viennent faire leur tai-chi très tôt le matin et y reviennent chercher la fraîcheur du soir. Les étudiants passent leurs soirées et week-end autour du lac dans le but de parler anglais avec les touristes venus du monde entier. C’est d’ailleurs un de nos plus beaux souvenirs ! Nous avons passé au moins 2 heures à parler avec différents étudiants et même une grand-mère danseuse de salsa – épique !

Le Vieux Quartier ou quartier des « 36 rues et corporations »
C’est une visite incontournable pour découvrir le cœur historique de la cité marchande. Chaque rue regroupe une corporation de métiers (rue de la soie, rue du coton, rue des voiles, rues des médicaments, etc). Aujourd’hui certaines corporations ont disparu pour laisser la place à d’autres. Vous tomberez j’en suis sûre sur la rue des chaussures ou la rue des sacs (vive le tourisme). Néanmoins, une chose demeure : la vie ici bouillonne !

Le Temple de la Littérature
Son architecture et son atmosphère font de ce temple un lieu singulier.  Ce temple était connu pour être autrefois, la meilleure université du Vietnam. C’est donc un passage obligé pour tout étudiant vietnamien. On y prie, on y dépose des offrandes et surtout on frotte la tête des tortues de pierre pour apporter la chance dans ses études et dans sa vie.

Le Mausolée de Hô Chi Minh
C’est ici que repose le père fondateur du Vietnam indépendant, Hô Chi Minh. Pour l’histoire, le mausolée fût construit à l’emplacement exact où fut proclamé l’indépendance de la République démocratique du Vietnam, le 2 septembre 1945. Le mausolée se visite à des horaires bien précis (et c’est apparemment très protocolaire) mais nous ne l’avons pas fait. Nous avons aimé découvrir le personnage de Hô Chi Minh qui pour la petite histoire souhaitait se faire incinérer et que soit éparpillées ses cendres dans les trois régions du Vietnam pour marquer son désir d’unité du pays. On en est loin…

– Enfin, on a beaucoup aimé plonger dans le passé colonial de la ville à travers une balade de l’ancien quartier français. Mention spéciale à la place et cathédrale Saint Joseph qui offre un contraste saisissant dans cette ville majoritairement bouddhiste. On vous conseille de prendre un « lemon fresh juice » sur la terrasse du 1ere étage du café « La place » – un vrai régal !

Après 3 belles journées passées au cœur de cette fourmilière, nous quittons Hanoï pour un endroit plus vaste, plus vert et plus calme au cœur des montagnes du nord du Vietnam.

Nghia Lo – Mu Cang Chai  – Than Uyen-  Lao Chai – Sapa (3 jours)

Nous souhaitions aller dans des endroits très reculés et peu accessibles par bus (je ne parle évidemment pas de Sapa !). Comme nous avions peu de temps, nous avons décidé de passer par une agence de voyage locale vietnamienne pour nous organiser 3 jours au cœur des montagnes du nord et surtout partir à  la rencontre de la population. Notre demande principale était de dormir le plus possible chez l’habitant. Pierre Vinh (notre contact de l’agence Vietnam Dragon Travel) est un vietnamien qui parle français. Il est de très bon conseil et on vous recommande de le contacter si vous optez pour cette formule (son adresse mail : ici)

Nous avons donc pris la route vers Nghia Lo avec Hom, notre super chauffeur. Je m’attendais à voir des rizières – forcément, mais nous avons découvert aussi de très belles plantations de thés… Après quelques heures de route, nous arrivons chez notre première famille d’accueil dans une maison traditionnelle sur pilotis. Leur maison est située au milieu des rizières. Nous en profitons pour jouer les aventuriers et partons à vélos découvrir les rizières. Nous n’avons jamais eu aussi chaud qu’ici ! L’air est humide, brûlant mais le paysage est magnifique et d’un vert éclatant.

Notre famille ne parlait pas anglais. Nous nous sommes donc retrouvés autour d’un super dîner et quelques shoots d’alcool de riz (merci le langage universel :-).
On a forcément bien dormi bercé par le son de la pluie et de l’orage.

Nous nous sommes réveillés le lendemain très tôt et un peu fatigués mais quel plaisir de petit-déjeuner nos premières crêpes miel / banane à la farine de riz…  Nous avons repris la route vers 8h avec de la pluie et avons sillonné les montagnes du nord. Malgré les nuages, nous étions émerveillés par les paysages qui sont à couper le souffle.

Notre arrivée au village de Than Uyen n’est pas passée inaperçue. Nous étions les stars du village et les habitants s’arrêtaient pour nous prendre en photo : les deux blancs becs du coin ! C’était vraiment très drôle et cela nous a amusé une bonne partie de l’après-midi :-). C’est ici que nous avons passé la nuit mais nous ne vous conseillons pas forcément cette étape.

Nous avons repris la route au petit matin, direction Sapa par le col de Hoang Lien Son. La route offre un panorama sur le point culminant de l’Indochine, le mont Fan Si Pan. Chaque rizière au détour d’un virage est plus belle que la précédente. L’avantage d’être en voiture ici, c’est qu’on peut s’arrêter quand on veut !

Hom nous a déposé en haut de la montagne pour rejoindre à pied dans la vallée, les villages de Lao Chai et Ta Van habités par les tribus H’mong noirs et les Giays. Une « horde » de femmes H’mong nous a accompagnés sur la route en espérant nous vendre leurs confections artisanales.

Marcher (10 km) dans les rizières en terrasses a été un vrai moment de bonheur. Nous sommes finalement arrivés chez notre famille Giay qui nous a hébergés pour la nuit. Cette rencontre nous a beaucoup marqués. On a partagé de jolis moments dont une partie de cartes mémorable avec les enfants et un super dîner aux chandelles (pas d’électricité) avec la famille – une parenthèse inattendue.

La soirée s’est poursuivie avec un massage « cupping ». C’était un moment hyper relaxant. On a bien rigolé quand on a découvert le lendemain, les gros suçons qu’avaient laissé les ventouses partout sur notre corps.

Nous avons terminé la découverte du nord par le village de Sapa. Le village est situé en haut d’une montagne. Les différents points de vues sont beaux mais nous avons été beaucoup plus charmés par les villages de Lao Chai et Ta Van.

Nous quittons la montagne vietnamienne qui restera gravée dans nos mémoires pour la mer et son trésor : la baie d’halong

Baie d’halong (3 jours)

Pour vous rendre à la baie d’halong depuis Sapa, il faudra impérativement repasser par Hanoï. La baie, classée au patrimoine mondiale de l’Unesco, se visite uniquement sur réservation et nous sommes obligés de passer par une « agence ». Il existe différents packages 2jours/1nuit ou 3jours/2nuits sur des bateaux de différents standings. Nous avons réservé la croisière avec la même agence que pour partir dans le nord (Vietnam Dragon Travel).

Nous embarquons donc à bord d’une jolie jonque chinoise, direction la baie d’halong.
Nous étions très peu nombreux par rapport à la taille du bateau (15 cabines pour 9 passagers) et avons pu profiter pleinement du spectacle qui s’offrait à nous. La visite de la baie est très encadrée (et c’est peut-être tant mieux pour préserver ce cadre naturel). Nous visitons des grottes, partons à l’ascension d’un pain de sucre (vue spectaculaire !) et passons une nuit paisible sur les flots. Le réveil sur la baie est magique et la journée commence par la visite d’une crique accessible uniquement par barque.
La baie d’halong est absolument à faire mais j’aurai aimé la découvrir peut être plus secrètement.

Pour lire la suite de notre voyage dans le centre et sud du Vietnam, cliquez-ici.

You may also like

4 comments

kiki 4 mai 2017 - 22 h 09 min

Enfin récupérer internet 🙂 les photos sont vraiment superbe, en grand ca rend encore mieux ahah, quel beau voyage, c’est un endroit que je rêve de visiter et vous donnez vraiment envie d’y aller , je retiens des petites idées 🙂

Reply
Jolies lueurs 3 octobre 2017 - 19 h 41 min

Quel beau voyage ! Mon amoureux est allé au Vietnam il y a quelques années, il avait vraiment adoré l’atmosphère et les gens là bas !

Reply
oceane 13 avril 2018 - 9 h 02 min

Hello,
Pour réserver avec l’agence pour la baie d’Halong vous avez fait tout ça sur place ou avant de partir? Et combien cela vous a coûté ?
Merci pour les infos 🙂

Reply
Voir le monde avec toi 14 avril 2018 - 4 h 40 min

On a tout fait sur place et c’est ce que je te recommande. Je peux pas te donner une idée de prix car nous on avait acheté un package avec la baie d’halong , Sapa et les transports mais c’est pas une fortune !

Reply

Leave a Comment

Scroll Up