Home Inde Un week-end à Delhi

Un week-end à Delhi

written by Voir le monde avec toi 27 mars 2018
Un week-end à Delhi

Après la découverte de l’état du Maharastra et du Rajasthan, nous mettons le cap vers Delhi. Pour tout vous dire, on a longuement hésité avant de réserver nos billets pour la « capitale » de l’Inde. Y aller ? Ne pas y aller ? On a entendu le tout et son contraire sur cette mégalopole : surpeuplée, immense, bruyante, mais aussi moderne, intéressante et étonnante…
Finalement après y avoir passé le week-end, on se rend compte que c’est un peu un mélange de tout cela et on vous explique pourquoi.

Tout d’abord, il est important de vous fournir une petite explication. À tort, on a tendance à confondre la ville de Delhi et la capitale de l’Inde « New Delhi ». En réalité, Delhi est une immense agglomération qui abrite en son sein la ville de « New Delhi ». New Delhi fût construite en 1914 sous la domination des britanniques à proximité de l’ancienne ville historique de « Old Delhi ». Là même où les dynasties musulmanes des Lodi et des Moghol ont siégé pendant des milliers d’années. L’empire Britannique souhaitait ainsi créer une ville nouvelle et moderne en recentrant le pouvoir dans le cœur symbolique de l’Inde.

Ce n’est donc pas une ville que nous avons visitée mais bien deux villes et deux visages : le New Delhi et le Old Delhi.

1. New Delhi

On a posé nos sacs à New Delhi et on a foncé dans le métro, meilleur moyen pour explorer cette jungle urbaine dont le réseau routier est complètement saturé. On est tout de suite impressionnés par la modernité du métro. Ici, on n’achète pas de tickets mais des « tokens », un jeton qui vous permettra de passer les portiques de sécurité et de voyager jusqu’à votre destination. En tant qu’habitués du métro parisien (et de la ligne 13 🙂 ) on peut louer la qualité et la propreté des rames du réseau de métro de Delhi. Mention spéciale à la sécurité des femmes qui ont un wagon spécialement réservé pour elles. Une chose est certaine, c’est le meilleur moyen pour atteindre les différents points d’intérêts éparpillés aux quatre coins de la ville. Téléchargez l’application gratuite « Delhi NCR Métro », excellente pour vous guider.

Il y énormément de choses à voir à New Delhi et nos choix ont été guidés par nos centres d’intérêts personnels. Libre à vous de faire votre sélection parmi nos propositions…

Tout d’abord, notre séjour à New Delhi fût pour nous l’occasion de retracer les grands moments de la vie de Mahatma Gandhi. Notre admiration pour cet homme a débuté suite à la lecture d’un livre absolument incroyable « Cette nuit la liberté » de Dominique Lapierre et Larry Collins. Toute personne souhaitant comprendre ce pays devrait lire ce chef d’œuvre ! « Une fresque historique, documentée, pleine d’exotisme, de fureur et de force, consacrée à la lutte de l’Inde pour son indépendance. Les tigres, les maharadjas, Ghandi… un ouvrage irremplaçable. » Les trois lieux honorant la vie de Gandhi sont la Gandhi Smriti, le Raj Ghat et le musée national de Gandhi.

La Gandhi Smriti – cette demeure située dans les beaux quartiers de New Delhi est la dernière résidence du Mahatma. Cette grande âme a œuvré toute sa vie pour l’accession, par la non-violence, de l’Inde à son indépendance et pour l’unité des différents courants religieux vivant dans son pays. Il lança son dernier jeûne dans cette maison, à l’âge de 78 ans, demandant que toute les violences communautaires entre hindous et musulmans, provoquées par la scission de l’Inde et du Pakistan, cessent définitivement. C’est dans ce lieu symbolique que l’on peut voir le dernier chemin de prière de Gandhi au bout duquel il fût assassiné, le 30 janvier 1948. On a ressenti une vraie force spirituelle en visitant ce lieu.

La Raj Ghat – une plateforme de marbre noir a été érigée en mémoire du Mahatma Gandhi pour marquer l’endroit de sa crémation le 31 janvier 1948. Sur le mémorial est inscrit l’épitaphe Hē Ram (« Ô Dieu ») qui sont les dernières paroles murmurées par Gandhi. Il se situe en face du National Gandhi Museum. Un musée photographique sur les grandes luttes de Gandhi : son premier combat contre la ségrégation en Afrique du Sud, son retour en Inde, sa grande marche du Sel…

Afin de mieux comprendre pourquoi Delhi est le cœur symbolique de l’Inde, nous vous proposons ensuite un voyage dans le passé dans deux lieux reposants et emplis d’histoires.

Les Lodi Gardens – les jardins de Lodi sont un endroit propice à une balade matinale. Un poumon vert en plein cœur de la ville ! Ce lieu abrite les tombeaux des fondateurs de la dynastie des Lodi. Il s’agit d’une famille afghane qui régna sur Delhi avant l’arrivée de l’empire moghol. C’est vraiment l’endroit qu’on a préféré à Delhi… un lieu très inattendu

Lodi Gardens
Lodi Gardens
Lodi Gardens
Lodi Gardens

Le Tombeau d’Humayun – ce complexe d’architecture moghol est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il met en valeur l’art moghol qui atteindra son apogée avec la construction quelques années après du Taj Mahal. Malgré le prix élevé à l’entrée, la beauté de ce lieu est fascinante !

Tombeau d'Humayun
Tombeau d'Isa Khan
Tombeau d'Humayun

Enfin, la modernité de « New » Delhi s’exprime à travers des lieux plus récents :

Le Lotus Temple –  ce temple d’origine bahaïe, construit en 1986, est un monument très particulier puisqu’il se veut ouvert à toutes les religions. Le béhaïsme est une religion monothéiste qui proclame l’unité spirituelle de l’humanité.

Temple du lotus
Temple du lotus

La Connaught Place – cette place circulaire abrite le principale centre financier et d’affaires de Delhi ainsi que les boutiques branchées et les restaurants/fast-food internationaux.

2. Old Delhi

La vieille ville de Old Delhi est à des années lumières de sa voisine New Delhi ! Ici, plus aucunes règles ne semblent exister. C’est peu de dire qu’il faut être bien éveillé pour se promener au milieu de ce capharnaüm. Les rues sont très étroites, bondées et très sales. La pauvreté est même saisissante lorsque vous atteignez les abords de la mosquée Jama Masjid, située à l’extrémité de la rue des bazars. Nous vous déconseillons de séjourner dans cette partie de Delhi pour un premier voyage en Inde. Ce secteur n’en est pas moins le visage du glorieux passé de cette ville. Le très imposant fort rouge constitue les vestiges de cette illustre époque.

Old Delhi @TripTapToe

Finalement, on est très heureux d’avoir passé ce week-end à Delhi. On a été globalement très surpris par la modernité et la richesse de certains quartiers de la ville. C’est bien une ville à deux visages que nous avons découvert mais aussi à deux vitesses. Un étrange mélange de passé et de présent qui « cohabite » ici …

Infos pratiques Delhi

Shimtur restaurant : un excellent petit restaurant coréen – 650 roupies / 8€ pour 2 personnes
Adresse : 644/C 645, Mohalla Boali, Navrang Guest House, 6 tooti Chowk, Paharganj, New Delhi, Delhi 110055, Inde

Gandhi Smriti : gratuit
Raj Ghat : gratuit
Gandhi National Museum : gratuit
Lodi Garden : gratuit
Tombeau d’Humayan : 500 roupies / 6,5 euros
Temple du Lotus : gratuit

You may also like

5 comments

Lucie 28 mars 2018 - 14 h 49 min

Très intéressant cet article, je suis émerveillée par la richesse architecturale de l’Inde ! Effectivement New Delhi et Old Delhi semblent bien différents.
Mais ça reste un passage à faire je pense quand on reste un moment en Inde, c’est bien d’en avoir vu toutes les facettes.

Reply
kikimagtravel 28 mars 2018 - 19 h 16 min

Comme d’habitude votre article est tout plein d’informations, et j’en apprends à chaque un peu plus sur l’Inde. Old Delhi à l’air complètement saisissante. Je pense que ça doit être un voyage très « fatiguant » humainement parlant. Toutes ces ruelles, tous ces contrastes, notre cerveau doit bouillonner à la fin… mais quel aventure!! Et je suis d’accord avec Lucie, la richesse architecturale est carrément dingue!!!

Reply
tania 22 avril 2018 - 13 h 08 min

merci à vs
je ne savais pas ces 2 villes
le choc doit être saisissant mais au moins vs vs êtes fait votre propore opinion
bonne continuation à vs

Reply
Sylvie Bernard 28 avril 2018 - 22 h 06 min

Nous sommes passés deux fois à New Delhi, avant de partir dans l’Himalaya faire des périples motos. En regardant ces photos, je nous revois là-bas, dans cette ville, comme tu le dis, aux multiples visages. C’est assez déroutant car de prime abord, la chaleur, le bruit, la pollution et la surpopulation nous agressent. Passé tout çà, nous pouvons enfin apprécié les richesses de tous ses trésors et la gentillesse des indiens. Merci pour ces très belles photos qui nous transportent ailleurs avec bonheur.

Reply
Aurélia - Tripinthecity 6 mai 2018 - 10 h 03 min

En vous lisant je m’aperçois que j’ignorais tout ou presque de cette ville : « New » & « Old » Delhi, les multiples courants culturels qui s’y sont croisés …
Vos photos du Tombeau d’Humayun font rêver, cette visite a l’air spectaculaire !

Reply

Leave a Comment

Scroll Up